Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Picardie : mystérieuse multiplication des cas d'hypnose en pleine rue,Des lycéens pratiqueraient l'hypnose sur leurs camarades. La gendarmerie a lancé une alerte sur Facebook.

Publié le par 2012

 

Depuis la rentrée, un élève de première du lycée Lamarck d'Albert, dans la Somme, pratiquerait l'hypnose sur ses camarades. La semaine dernière, une jeune fille de 17 ans qui avait été hypnotisée, s'est effondrée sur la chaussée, et n'a pas pu être réveillée par les pompiers. Les faits ont été dénoncés par la gendarmerie sur Facebook mais le proviseur ne semble pas vouloir s'en préoccuper.

 

Les jeux dangereux pratiqués dans les écoles, collèges et lycées inquiètent tous les professeurs et parents. Celui qui a fait son apparition à la rentrée de septembre dans un lycée d'Albert, dans la Somme, est d'un genre nouveau et mobilise les autorités du département, révèle le Courrier Picard.

Un élève de première littéraire s'adonnerait à l'hypnose sur ses camarades. Il y a quelques jours, l'efficacité de sa technique a été constatée par les pompiers après qu'une élève s'est effondrée en gare de Corbie, le vendredi 4 décembre. Retrouvée inanimée et profondément endormie, elle n'a pas pu être réveillée par les pompiers.

Selon les camarades de la jeune fille, elle s'endort systématiquement dès qu'elle entend le mot "dormir" ou après un simple claquement de doigt. "C'est redoutable, les pompiers ont pu s'en rendre compte, raconte un gendarme interrogé par le Courrier Picard. Alors qu'elle retrouvait ses esprits, un pompier a claqué des doigts pour la tenir éveillée, ce qui a provoqué son endormissement immédiat." La jeune fille a été transportée au centre hospitalier d'Amiens sud, où elle s'est réveillée et a été placée en observation jusqu'au samedi 5 décembre.

Il a formé 2 de ses camarades

Cette affaire a fait prendre conscience aux enquêteurs de l'ampleur de ce jeu au sein du lycée. Celui-ci dure depuis plusieurs mois, et le lycéen à l'origine de la pratique aurait formé deux autres camarades qui pratiqueraient également l'hypnose de façon régulière au sein de l'établissement. Louise, 17 ans, témoigne : "C'est impressionnant, je ne sais pas comment il fait, mais il est capable de faire tomber les gens comme des mouches. Quand on est une fille, ce n'est pas vraiment rassurant." D'autres comme Antoine trouvent en revanche que le jeu a assez duré. "Au début c'était marrant, là, ça commence vraiment à devenir lourd, perso, je fais tout pour les éviter."

Les faits ont été dénoncés par la gendarmerie sur Facebook mais l'Education nationale semble minimiser les faits, à l'instar du proviseur Didier François, qui a déclaré : "Cela ne se passe pas au sein du lycée, nous n'avons pas à intervenir". Même si les témoignages recueillis semblent montrer que les faits se déroulent au sein de l'établissement, selon Le Courrier Picard toujours.

VIDEO. L'hypnose séduit de plus en plus

 
 

[Alerte hypnose, un jeux dangereux]Vendredi dernier, une jeune fille chute sur la voie publique à Corbie à 17 heures....

Posted by Gendarmerie de la Somme on Wednesday, December 9, 2015

Sa ne m'étonnes pas du tout avec ce genre de grosse merde qui passe dans les merdias

chez touche pas a mon poste en octobre 2015

http://lci.tf1.fr/france/societe/picardie-des-lyceens-sous-hypnose-inquietent-les-autorites-8695331.html