Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Fréjus: Trente platanes abattus pour le concert de Johnny Hallyday (videos medias fr)

Publié le par 2012

Sans doute à l’insu du plein gré de l’idole des jeunes – et des vieux – qui ne doit même pas savoir qu’une trentaine d’arbres sont passés de vie à trépas pour autoriser un meilleur point de vue sur sa prestation scénique.

Les politiques à l'unisson

À gauche comme à droite, l’opposition, ces derniers jours, n’a pas mâché ses mots pour dénoncer les faits.

>> RELIRE. Pour Johnny, ils ne se sont pas contentés d'élaguer trente arbres... Ils les ont déracinés!

Elsa Di Méo (PS) se dit ainsi "particulièrement choquée tant par le fond que par la forme. On ne “nettoie” pas la nature fréjusienne en fonction du bon vouloir d’une société d’événementiel pour une soirée. Si la mairie assume, pourquoi ce manque de transparence ? D’ailleurs, a-t-elle demandé l’autorisation des services environnementaux? Et puis, poursuit la secrétaire nationale du PS, quels sont les frais engagés par la Ville pour toute cette opération?"

L’ex-écolo Françoise Cauwel (LR) se manifeste elle aussi. Elle s’interroge: "Trente-deux arbres ont été déracinés juste pour une soirée de concert. Des arbres qui étaient plantés depuis 1992 le long de l’ancienne piste d’aviation. Le jeu en vaut-il la chandelle?"

L’opposante Annie Soler (LR) est tout aussi remontée: "Après avoir été ballottés au gré de la vague de la Surf Académy, s’être échoués à Fréjus plage, s’être fait intoxiquer à Caïs Ecopole, les élus majoritaires, frappés de mutisme envers la presse, s’accrochent désespérément aux branches ! Quelles branches ? Celles des platanes de la Base nature honteusement déracinés. Sur décision de qui ? Monsieur Minh Tran Long, dirigeant de la Patrouille de l’événement, qui a pris le taureau par les cornes et répond : “Qu’est-ce que je vais dire aux gens qui ont payé leur place ? De regarder le concert à travers les branches ?” Et nous, Fréjusiens, allons-nous regarder longtemps notre patrimoine se déliter sur l’autel de l’amateurisme ? Allons-nous accepter longtemps que la politique de notre cité soit dictée par des intérêts privés, de surcroît extérieurs et orientés politiquement faisant fi des nôtres ? Allons-nous tolérer longtemps cette absence de concertation préalable à des opérations de ce type, qui modifient le paysage et l’esprit de notre terroir, et s’avèrent in fine mutilantes ? Quel coût pour le contribuable ? Quelle foi dans l’avenir?"

Et voici encore Jérémy Campofranco, le responsable LR du secteur de Fréjus. Lui qui intervient rarement dans nos colonnes se pose la question: "Le FN est-il prêt à tout? Même si la rumeur le prévoyait depuis plusieurs semaines, je n’osais pas y croire. Après avoir appris l’élagage des arbres de la Base nature François Léotard, je me suis rendu sur place pour constater. Je n’ai pas trouvé des troncs nus comme on me l’avait annoncé, mais bien des dizaines de trous déjà rebouchés. Si je me réjouissais encore il y a peu de revoir Johnny Halliday dans notre ville, aujourd’hui je me demande si le jeu en vaut la chandelle. Sur les 120 hectares que compte la Base nature, n’y avait-il pas d’autres solutions ? Ce massacre était-il indispensable ou a-t-il été fait simplement pour augmenter les recettes de la Patrouille de l’événement qui voulait utiliser la piste goudronnée plutôt que financer une structure? J’ose espérer que la ville demandera à la société organisatrice la remise en état du site après les deux heures de spectacle et que cette dernière prendra en charge la plantation de nouveaux arbres."

Et l’initiative prise par la Patrouille de l’événement, organisatrice du concert, fait aussi réagir de l’autre côté du Pédégal.

Guillaume Decard rappelle que "la Base nature est un lieu familial où, chaque week-end, des administrés de toute la Cavem viennent se ressourcer et profiter de la verdure printanière qu’offre cet espace naturel. Ce concert est une véritable opportunité avec des retombées économiques qui profiteront à toutes les villes de la circonscription. Mais tout ne doit pas être fait n’importe comment et à n’importe quel prix. Les espaces de vie comme la Base nature sont précieux et doivent être préservés."

Un avis relayé enfin par Vincent Thiery, responsable des jeunes LR de la 5e circonscription, qui dénonce "l’amateurisme de La Patrouille de l’événement et la complicité de la municipalité. Est-ce là, la phase 1 de la “dévégétalisation” d’un espace que les jeunes et les familles apprécient tout particulièrement?"

Sur les réseaux

Les réactions ont aussi fusé sur la page Facebook de Var-matin.

Une fois n'est pas coutume, les réactions allaient plutôt dans le même sens, dénonçant largement cette opération.

"Pas grave.... TOUS les travaux de l'avant/après seront facturés dans vos impôts sans parler du préjudice de l'environnement qui restera présent plus que quelques heures!!! C'est lamentable..." note Christine Willaert.

"En plus replantés ils ne reprendront JAMAIS en cette saison. On nous prend pour des idiots!!!!!!", écrit Clément Teri. "Je suis jardinier de métier et je peut vous dire que vos arbres sont foutus, on n'élague pas ni on déracine un arbre en pleine végétation. En ce qui concerne le concert il fallait juste de rendre compte des infrastructures qui ne pouvait pas accueillir un tel concert. Quand vous invitez des gens chez vous et que vous êtes trop nombreux vous poussé les murs ou vous couper les arbres?", ajoute Eric Pennant.

 

"Ils ont été déracinés mais ils seront re plantés. Pas de quoi en faire un fromage. Ah si c'est vrai c'est un maire FN à Fréjus alors la critique va bon train", s'agace à l'inverse Riche Katy.

 

Dans cette histoire, et c’est à relever, la Ville semble avoir été totalement dépassée par les événements.

Un comble, eu égard au nom de la société organisatrice du concert de Johnny!

Au point de déclencher à la va-vite une opération de communication sur les réseaux sociaux destinée à annoncer qu’une centaine d’arbres allaient être replantés in situ. Mais le mal était déjà fait...


Johnny à la place des platanes...

http://www.varmatin.com/environnement/labattage-des-arbres-pour-le-concert-de-johnny-hallyday-fait-largement-reagir-54181

Commenter cet article