Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les États-Unis prêts à tout pour évincer Bachar, même à s'allier avec... Al-Qaïda

Publié le par 2012

Les États-Unis sont prêts à collaborer avec le Front al-Nosra, filiale syrienne d'Al-Qaïda, pour renverser le président Bachar el-Assad, déclare l'ancien ambassadeur britannique à Damas Peter Ford dans une interview à la chaîne russe anglophone RT.

Washington a récemment demandé à Moscou de ne pas bombarder les positions du Front al-Nosra, invoquant la présence de groupes rebelles "modérés" dans la même zone.

"Grotesque et irresponsable"
Une requête jugée à la fois "grotesque" et "irresponsable" par Peter Ford, ambassadeur à Damas entre 2003 et 2006. "À cause de leur obsession de se débarrasser de Bachar, les Américains sont prêts à tout, même à s'allier avec un de leurs pires ennemis, Al-Qaïda", dénonce l'ancien diplomate.

L'Axe du Mal
Après les attentats du 11 septembre 2001, le président Bush s'était lancé dans une guerre contre le terrorisme et particulièrement contre Al-Qaïda et son chef Oussama ben Laden, responsables des attaques qui avaient fait plus de 3000 morts.

"Que Washington revienne à la raison"
"Nous pouvons simplement espérer que Washington revienne rapidement à la raison", souhaite Ford, urgeant le gouvernement américain à ne pas s'allier à une organisation terroriste.

Par ailleurs Peter Ford apporte son soutien à l'appel "raisonnable" de la Russie aux forces de l'opposition modérée d'évacuer les zones contrôlées par le Front afin que celui-ci puisse être bombardé.

"Ces groupes prônent avant tout les massacres et la cruauté"
L'ancien ambassadeur explique aussi que, selon lui, il n'existe aucune différence entre al-Nosra et d'autres groupes comme Jaish al-Islam, Ahrar al-Sham and Jaish al-Fatah, pourtant considérés comme "modérés" par les pays occidentaux.

"Ces groupes sont identiques en termes d'idéologie, de préjugés sectaires et prônent avant tout les massacres et la cruauté", dénonce Ford.

Des combattants du Front al-Nosra en Syrie

"Cette opposition soit-disant modérée prétend que la Syrie pourrait devenir un État laïc et trouver la paix à condition qu'Assad s'en aille. Une aberration qui ne convainc personne mais Washington utilise ce prétexte pour ne pas les combattre", critique encore Peter Ford.

Les mêmes erreurs qu'en Irak et en Libye
"Leur obsession d'évincer Bachar el-Assad par ce qu'ils appellent "transition" n'est pas une solution pour la Syrie", admet Ford avant de conclure: "Ils ont visiblement l'intention de commettre la même erreur à Damas qu'ils ont commise en Irak et en Libye."

Bachar el-Assad rend visite à des combattants de son régime à Damas en avril 2014.

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/2727029/2016/06/07/Les-Etats-Unis-prets-a-tout-pour-evincer-Bachar-meme-a-s-allier-avec-Al-Qaida.dhtml?utm_medium=rss&utm_content=mondepar7sur7betoutel%27actualit%C3%A9internationaleentempsr%C3%A9el

Commenter cet article