Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les rappeurs français dans le viseur de Daech

Publié le par 2012

Larossi Abballa a appelé au meurtre de deux rappeurs français. Rien d’étonnant pour Olivier Cachin, fin connaisseur de cette mouvance musicale.

© Reuters Les rappeurs français dans le viseur de Daech

Dans son testament fleuve publié sur Facebook Live, le djihadiste Larossi Abballa avait pris soin d'énumérer des cibles à abattre. Des policiers, hommes politiques, journalistes, gardiens de prison et des… rappeurs. Lesquels sont décrits comme des "alliés de Satan" qui "égarent les gens" et "méritent d'être envoyés en enfer". Et Larossi Abballa de menacer : "On viendra vous chercher comme je suis venu chercher ce policier chez lui." C'est une première pour les adeptes de la prose scandée. Souvent pointés du doigt par la classe politique de droite et d'extrême droite pour leur manque de patriotisme supposé, leurs rengaines antirépublicaines ou leur pedigree – on l'a vu récemment avec l'affaire Black M à Verdun –, ils se retrouvent cette fois dans le viseur de Daech.

"C'est conforme à l'idéologie obscurantiste et rétrograde du djihadisme"

Si elle est "inquiétante", cette fatwa n'a rien de surprenant pour Olivier Cachin, journaliste spécialiste du rap et animateur sur France Inter. "Après les dessinateurs de presse, les chanteurs de hard rock, c'est maintenant au tour des rappeurs. Tout cela reste conforme à l'idéologie obscurantiste et rétrograde du djihadisme." Et peu importe si la grande famille du rap constitue un bloc hétérogène riche en sensibilités : rappeurs de rue ou engagés, rappeurs matérialistes qui friment en grosse cylindrée ou rappeurs spirituels voire mystiques. Peu importe si nombre d'entre eux, de confession musulmane, imprègnent leurs textes de références philosophiques voire ésotériques puisées dans l'islam (humilité face à Dieu, face à la mort…).

Le rap, concurrent du djihad

Dans son testament, Larossi Abballa a pris soin de cibler deux rappeurs en particulier, des poids lourds de la scène rap française dont les textes glorifient l'argent-roi, le stupre et la luxure. Au-delà de ces deux artistes, Olivier Cachin pointe l'immense popularité de cette musique en France. "Le rap est la musique numéro un écoutée par la jeunesse, en particulier dans les quartiers dits populaires. Or tous ceux qui ont de l'influence sur ce public représentent un concurrent, voire une menace pour les tenants du djihadisme. Qu'on le veuille ou non, le rap dérange car il apporte une forme de réflexion et de divertissement rejetés par cette idéologie. Pour ses tenants, seul l'endoctrinement compte."

 

com 2012:

D'après le site l'internaute.com Booba serait visé , le problème c' que cette page n'est plus accesible et que cette info n'est sortie sur aucuns autres medias que ce soit d'après mes recherches . De plus Booba fait partis des illuminati et a fait des allégeance à Daesh (apologie du terrorisme) lors de l'attentat de charlie hebdo

SA NE COLLE PAS DU TOUT    

CARTE JEU ILLUMINATI 1995,PLAN NOUVEL ORDRE MONDIAL

http://www.20minutes.fr/societe/1865435-20160614-policiers-tues-yvelines-rappeurs-journalistes-policiers-terrorisme-cible-daesh

http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/2016/06/les-rappeurs-francais-dans-le-viseur-de-daech.html?utm_source=flux&utm_medium=flux-rss&utm_campaign=environment-organic

http://generations.fr/news/coulisse/36791/des-rappeurs-vises-par-des-djihadistes

Commenter cet article