Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Des panneaux choc contre la corrida dans les Pyrénées-Orientales

Publié le par 2012

Pour interpeller les touristes sur la réalité de la tauromachie, l'Alliance anticorrida lance une campagne de communication ce jeudi dans les Pyrénées-Orientales. Pendant huit jours, les automobilistes vont croiser la photo d'un taureau agonisant.

"Ce qui intéresse l'Alliance anticorrida, c'est de montrer les images, la réalité de la corrida, explique Claire Starozinski, présidente de l'Alliance qui milite contre la tauromachie. Parce que ce qu'on voit en général, ce sont des images aseptisées d'une belle passe, avec un beau taureau, avec un beau torero, magnifique, moulé dans son habit, mais on ne voit jamais la fin, on ne voit jamais une goutte de sang."

 

C'est pour cette raison que l'association a décidé de lancer une campagne de communication ce jeudi dans les Pyrénées-Orientales : 25 grands panneaux, essentiellement à Perpignan, mais que l'on pourra aussi voir à Thuir, Saleilles, Saint-Cyprien, Elne et à Céret, où se déroule la feria la semaine prochaine.

Ces affiches s'adressent principalement aux touristes, d'après Claire Starozinski "puisqu'on sait que c'est le touriste qui fait vivre la corrida. Même s'il n'y va qu'une fois, ce n'est pas le petit noyau de 7 000 personnes qui se déplace de ville en ville."

Ces affiches, qui montrent un taureau agonisant devant un matador, sont là pour "dévoiler le douloureux visage de la corrida", précise la militante, pour que les touristes aillent voir ce spectacle en toute connaissance de cause.

"Le taureau est dans tous les cas tué et ça aussi il faut le savoir." - Claire Starozinski, présidente de l'Alliance anticorrida

"Nombreux sont les gens qui sont ressortis des corridas à moitié écœurés avec des enfants qui pleurent, des gens qui nous écrivent pour nous dire qu'ils ne savaient pas ce que c'était, qui s'étonnent qu'il y ait encore des mises à mort en France, explique Claire Starozinski. Quand on vous dit que dans une corrida portugaise il n'y a pas de mise à mort, bien sûr qu'il y en a une, mais pas à la vue du public."

La campagne publicitaire doit durer jusqu'à mercredi prochain, le 13 juillet.

https://www.francebleu.fr/infos/societe/des-panneaux-choc-contre-la-corrida-dans-les-pyrenees-orientales-1467814457?PageSpeed=noscript

Commenter cet article