Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Au moins cinq djihadistes qui ont perpétré les attaques de Paris et de Bruxelles touchaient des prestations sociales du gouvernement belge, dont le montant total dépasse 50.000 euros.

Publié le par 2012

Au moins cinq djihadistes qui ont perpétré les attaques de Paris et de Bruxelles touchaient des prestations sociales du gouvernement belge, dont le montant total dépasse 50.000 euros.

 

D'après le Wall Street Journal citant une source au sein de la police belge, les derniers versements sur les comptes des futurs terroristes avaient été effectués trois semaines avant ces attaques meurtrières.

 

Notamment, le seul survivant du commando des attentats du 13 novembre, Salah Abdeslam, a touché au total 21.000 euros, bien que conformément à la loi belge, il n'y ait pas du tout droit: Abdeslam travaillait en tant que manager dans un bar bruxellois, et plus encore, il en était copropriétaire.

 

Selon Philippe de Coster, chef du département belge des renseignements financiers, rien ne prouve que les futurs terroristes aient utilisé cet argent pour perpétrer leurs attaques. Toujours est-il que "ces prestations sociales leur ont permis de subvenir à leurs besoins et ont soutenu de façon indirecte leur activité terroriste", fait remarquer M. de Coster.

 

Selon les estimations des forces de l'ordre belges, les terroristes ont dépensé moins de 30.000 euros pour perpétrer les attaques de Paris et environ 3.000 euros pour celles de Bruxelles, tout au plus.

 

Dans la foulée, M. de Coster a particulièrement insisté sur la nécessité de réformer le système de protection sociale à la lumière des faits dévoilés.

 

Plusieurs fusillades et attentats-suicides quasi simultanés ont visé six points de Paris et sa proche banlieue le 13 novembre 2015. Trois kamikazes ont notamment actionné leurs charges explosives près du Stade de France, à Saint-Denis. L'attaque la plus meurtrière a frappé la salle de concert du Bataclan, où les terroristes ont tiré à bout portant sur la foule. Les attentats ont fait au moins 129 morts et 350 blessés.

 

Une série d'explosions, dont l'une au moins serait l'œuvre d'un kamikaze, ont frappé le 22 mars l'aéroport et le métro de Bruxelles, faisant 35 morts et environ 340 blessés.

 

Source;

https://fr.sputniknews.com/international/201608051027162923-belgique-attentats-paris-bruxelles-versements-prestations/

Commenter cet article