Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Belgique: Deux policières ont été blessées à la machette samedi après-midi dans le centre de Charleroi. Un individu armé d'une machette, qu'il cachait dans un sac de sport, a pénétré dans la zone protégée autour de la tour de police de la ville en criant "Allahu Akbar"

Publié le par 2012

Deux policières ont été attaquées alors qu'elles étaient en faction devant le chalet qui permet le contrôle des visiteurs dans le centre de Charleroi. Ce samedi vers 16h, un individu armé d'une machette, cachée dans un sac de sport, a pénétré dans la zone protégée autour de la tour de police de la ville en criant "Allahu Akbar" selon le porte-parole de la police de charleroi David Quinaux.

Deux policières en faction ont été blessées et l'une d'entre elles souffre de plaies profondes à hauteur du visage. Elle a été emmenée à l'hôpital de Charleroi où elle subit actuellement une intervention chirurgicale. Sa collègue n'est que très légèrement touchée.

Les deux victimes sont hors de danger mais le corps de police de Charleroi est particulièrement touché par l'attaque: "Nous sommes 905 policiers, nous sommes comme une grande famille et quand nous sommes attaqués, c'est nous tous qui sommes touchés, l'émotion est évidemment très forte", a expliqué David Quinaux.

L'auteur de l'agression a été blessé par balle par un troisième policier présent sur les lieux. L'auteur d'abord jugé dans un état grave a succombé à ses blessures à l’hôpital a confirmé David Quinaux.

Attaque terroriste?

Un périmètre de sécurité a été établi autour du boulevard Pierre Mayence. Le parquet est descendu sur les lieux et à l'heure actuelle, l'agression n'a toujours pas été qualifiée de terroriste et l'identité de l'agresseur n'a pas été dévoilée. Le parquet fédéral a été saisi de l'affaire mais il faut rester prudent sur ses motivations.

Sur Twitter, le ministre de l'Intérieur Jan Jambon (N-VA) a assuré son soutien aux famille et annoncé qu'une analyse de l'Organe de coordination pour l'analyse de la menace (Ocam) était en cours. Suite à cette évaluation, l'Ocam a décidé de maintenir le niveau de la menace terroriste à 3. La vigilance reste "accrue" pour les services de police en général, rappelle la CSC qui encourage "chaque responsable de la police intégrée (...) à rappeler et/ou adapter au besoin les consignes de sécurité et les mesures idoines".

Les autorités prennent en tout cas cette attaque très au sérieux, le Premier ministre Charles Michel (MR) a convoqué un Conseil national de sécurité ce dimanche.

L'identité de l'assaillant n'a par ailleurs pas été communiquée.

 

Premières réactions de Michel et Magnette

Le Premier ministre Charles Michel condamne également l'attaque. Il annonce qu'il rentre de vacances dès aujourd'hui afin d'être en Belgique dimanche et rencontrer les services de polices de la ville.

Paul Magnette a également réagit sur Twitter. Le bourgmestre en titre de Charleroi a également écourté son séjour à l'étranger. Il condamne fermement ces attaques "d'une cruauté sans nom à l'égard des forces de l'ordre". Paul Magnette a tenu à apporter son soutien à "l'ensemble des effectifs de police qui font preuve d'un professionnalisme exemplaire pour assurer la sécurité des citoyens".

Sur son compte Facebook, la zone de police Bruxelles-Ixelles témoigne également de son soutien envers ses collègues de Charleroi.

Maintien du BSF

Suite à l'agression, l'organisation du Brussels Summer Festival a décidé de ne pas modifier la sécurité et n'envisage pas d'annuler le festival.

VOIR LA VIDEO MEDIA ICI http://www.rtbf.be/info/regions/detail_un-policier-poignarde-a-charleroi?id=9370810

http://conscience-du-peuple.blogspot.fr/2016/08/belgique-deux-policieres-ont-ete.html

Commenter cet article