Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

«Les USA font tout pour affaiblir la Syrie et renforcer les terroristes» telle est l’opinion sans concessions émise par Hossein Amir-Abdollahian, conseiller du porte-parole du parlement de l'Iran aux affaires étrangères

Publié le par 2012

Un haut responsable iranien est convaincu que la frappe de la coalition contre les forces gouvernementales syriennes était intentionnelle. Plusieurs autres signes en témoignent également.

« La Maison Blanche fait de son mieux pour affaiblir la Syrie et renforcer les positions des groupes terroristes » : telle est l’opinion sans concessions émise par Hossein Amir-Abdollahian, conseiller du porte-parole du parlement de l'Iran aux affaires étrangères, cité par l’agence IRNA.

Selon lui, Téhéran est convaincu que les bombardements des positions des troupes syriennes par les Etats-Unis dans la ville de Deir ez-Zor n’étaient pas une « bavure militaire » comme l’affirme Washington. Le conseiller a rappelé que la présence même des Etats-Unis dans les airs syriens était une violation du droit international, celle-ci n’ayant pas été concertée avec Damas.

L’homme politique a également appelé la Russie à être prudente avec Washington, qui selon lui ne s’acquitte pas de ses engagements en Syrie.

Le 17 septembre, l’armée gouvernementale syrienne a annoncé que l’aviation de la coalition avait effectué quatre frappes sur les positions des militaires syriens encerclés par les terroristes du groupe Daech près de la ville Deir ez-Zor. Ces raids ont fait 62 morts et environ 100 blessés parmi les militaires.

Les Etats-Unis ont confirmé avoir effectué les raids. Selon des porte-paroles du Pentagone, les militaires étaient convaincus de bombarder des positions de Daech et ont cessé l’opération immédiatement après avoir découvert l’erreur. Cependant, selon le ministère de la Défense russe, les djihadistes de l’Etat islamique ont lancé une offensive immédiatement après le raid.

Il est à noter qu’après cette frappe contre les positions des troupes syriennes, les Etats-Unis ont refusé de donner des explications sur cet incident dans le cadre d’une réunion du conseil de sécurité de l’Onu convoquée à cette occasion.

En outre, le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie a déclaré avoir envoyé 13 lettres aux responsables américains faisant état des cas de violations du régime du cessez-le-feu, en vigueur en Syrie depuis la semaine dernière, par divers groupes armés. Toutes ces lettres sont restées sans réponse.

https://fr.sputniknews.com/international/201609191027819581-usa-syrie-terrorisme/

Commenter cet article