Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aux Etats-Unis, devenir activiste Anti-Trump peut rapporter jusqu'à 2400 dollars par mois

Publié le par 2012nouvelmorguemondial

 

 
Déjà 10 jours avant l’élection, des annonces paraissaient sur Craiglist. Pour 10.50 - 17$, vous pouviez lever des fonds pour des organisations...non, même pas pour Hillary Clinton mais contre Donald Trump.
 

 
 
 
 
 
 
Désormais, on trouve des annonces dans toutes les grandes villes. A New York, ils recrutent des activistes qui sont rémunérés jusqu'à 2400$ par mois. Eh oui, de nos jours, il faut payer pour que les gens s'indignent pour quelque chose.
 
 
Les annonces précisent qu'il y a des postes à plein temps et mi-temps qui payent jusqu'à 15-22€ de l'heure, ce qui n'est pas négligeable et devrait attirer pas mal de monde puisqu'aucune compétence particulière n'est demandée si ce n'est le fait de détester Trump.
 
 
 
 
Conscience du Peuple a également trouvé cette annonce qui recherche des manifestants LIEN ICI http://conscience-du-peuple.blogspot.fr/2016/11/des-manifestants-anti-trump-recrutes.html "anti-Trump"  pour une manifestation qui a lieu aujourd'hui au Trump National Golf Club, Rancho Palos Verdes en Californie
 
"L'annonce recrute des manifestants anti-Trump LIEN ICI https://losangeles.craigslist.org/wst/evg/5873600655.html pour un rassemblement prévu le 13 novembre à midi au terrain de golf appartenant à Donald Trump. Les manifestants seront payés 35.00$ de l'heure, ils doivent s'attendre à être présents pendant au moins 10 heures et ils doivent s'habiller de façon à être très visibles. Un code d'accès, remis via courriel, devra être donné aux organisateurs sur place pour recevoir l'indemnisation. Ceux qui ne peuvent envoyer le courriel à temps pourront rejoindre l'événement habillé en rouge et recevoir une indemnité de 50.00$ s'ils portent du rouge.
 
Signé Tyler, du collectif "Fightthepower""
 
 
On dirait bien que les manifestations sont là pour durer. Après les "printemps arabes", bientôt "l'hiver américain" grassement financé par Soros.