Plus d'un million de manifestants, des heurts dignes d'une charge parfaitement synchronisée de guerriers antiques entre civils organisés en phalanges et unités de maintien de l'ordre, de véritables batailles de rue, des individus prennent d'assaut toute une escouade de policiers anti-émeutes...Cela se passe à Séoul, en République de Corée (Corée du Sud) mais les médias du système préfèrent regarder ailleurs.

Manifestations à Séoul
 
Aucun mot non plus sur Park Geun-hye, l'actuelle présidente du pays, fille de l'ancien dictateur corrompu Park Cheung-hee, de sinistre mémoire.

Motus également quand il s'agit du Traité commercial que Séoul a conclu avec Washington, sujet qui a provoqué une véritable explosion de colère au sein des populations coréennes.

 

Manifestation le 26 novembre 2016 à Séoul pour réclamer la démission de la présidente Park Geun-Hy
 
Vous croyez encore au journalisme ? Si c'est le cas, je vous conseille une petite balade ces temps-ci près du City Hall de Séoul. Malheur à vous si les gens vous prennent pour un Yankee...