Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Excédé, Robert Ménard quitte le plateau de Salut les TerriensLe maire de Béziers n'a pas supporté la référence au nazisme de l'humoriste de l'émission, Tom Villa (video media fr)

Publié le par 2012nouvelmorguemondial

Le maire de Béziers n'a pas supporté la référence au nazisme de l'humoriste de l'émission, Tom Villa. Il a alors quitté le plateau en plein milieu d'émission.

Le maire de Béziers, Robert Ménard, ne partage visiblement pas l'humour du chroniqueur Tom Villa. Invité sur le plateau de l'émission Salut les Terriens, l'élu biterrois a quitté le plateau à grand fracas après une référence au nazisme de l'humoriste. Une séquence diffusée ce samedi par le producteur et animateur de l'émission, Thierry Ardisson sur son compte Twitter. 

 

En début de séquence, l'humoriste se lance dans un portrait saignant du maire de Béziers. "Toi le maire de Béziers tu nous as bien... prouvé dans la vie, il faut toujours croire en ses rêves", lance-t-il, après avoir fait une pause à double sens. Tu t'es dévoué en prenant ce poste car franchement, à part des emmerdes, qui d'autre aurait repris cette ville de... 75 000 habitants" ajoute Tom Villa. 

"Va te faire foutre"

Il fait ensuite référence aux méthodes de Robert Ménard. "Des réformes chocs et des décisions fermes. Bientôt, tu iras plus loin que l'Hérault, et un jour tu seras connu dans l'univers comme le célèbre Adolphe... Sax, l'inventeur du saxophone", fait mine de se reprendre Tom Villa.  

Une référence à Adolf Hitler qui suscite la fureur de Robert Ménard. "Allez, c'est fini, je m'en vais", s'emporte le maire de Béziers. Thierry Ardisson tente de le rattraper, en vain. "Non, tu vas te faire foutre, ça suffit, c'est terminé", explose l'édile en sortant du plateau de Salut les Terriens.  

Interrogé par RTL, l'animateur a expliqué qu'il n'a "rien pu faire" pour rattraper son invité. Et d'ironiser: "L'émission est très bien, puisqu'une fois que Ménard était parti, il y avait une meilleure ambiance". Le maire s'est de son côté fendu d'un tweet, où il explique qu'il "n'[acceptera] jamais qu'on insulte les Biterrois", en référence au premier commentaire de Tom Villa dans sa chronique.

Sollicité par Le HuffPost, son entourage explique que sa réaction s'est expliquée par le "mépris affiché en plateau" à l'égard de la province.

http://www.lexpress.fr/culture/tele/video-excede-robert-menard-quitte-le-plateau-de-salut-les-terriens_1854398.html?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Facebook&link_time=1480179399#xtor=CS3-5083

Commenter cet article