Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le sénateur US Michael McCaul accuse Clinton de haute trahison (video media)

Publié le par 2012nouvelmorguemondial

 

 

Un sénateur américain a accusé Hillary Clinton de haute trahison suite à l'enquête menée par le FBI au sujet des courriels envoyés alors qu'elle était secrétaire d'Etat.

L'ex-secrétaire d'Etat américain et candidate à la Maison Blanche Hillary Clinton a commis des actes relavant de la haute trahison à l'époque où elle dirigeait la diplomatie américaine, en utilisant son serveur personnel à des fins professionnelles, estime le président de la Commission de la sécurité intérieure de la Chambre des représentants du Congrès des Etats-Unis Michael McCaul.
 
« Auparavant, James Comey (directeur du FBI) m'a dit qu'il était très probable que les pays ennemis des Etats-Unis ont obtenu l'accès à son serveur personnel. C'est pour cela que les protocoles de sécurité existent, afin de protéger l'information secrète. Elle a livré à nos ennemis cette information très sensible et ils en disposent actuellement, ce qui constitue une menace non seulement pour elle (Clinton) et la sécurité nationale (des Etats-Unis), mais aussi pour les hommes et les femmes (citoyens américains) qui travaillent à l'étranger. Honnêtement parlant, cela relève à mon avis de la haute trahison », a déclaré le sénateur républicain dans une interview accordée à la chaîne télévisée Fox News.
 
Par le passé, le FBI avait déjà enquêté sur l'utilisation par Hillary Clinton d'un serveur et d'une adresse courriel privés pour envoyer et recevoir des informations classées confidentielles et ce alors qu'elle occupait le poste de secrétaire d'État. Le bureau avait conclu que les actions de Mme Clinton ne constituaient pas un crime. Il a toutefois été reconnu qu'elle avait agi de manière « extrêmement imprudente ».
 
Récemment, le directeur du FBI James Comey a rouvert l'enquête concernant la correspondance d'Hillary Clinton après la découverte de nouveaux mails de la candidate démocrate. La réouverture de l'enquête a gravement nui à la campagne d'Hillary Clinton.
 

Commenter cet article