Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pas-de-Calais:Des chasseurs sont accusés d’avoir tué un oiseau appartenant à une espèce protégée

Publié le par 2012nouvelmorguemondial

On a les photos, cela vaut quasiment comme preuve !  » Bernard Bril n’en démord pas : ce président d’une association environnementale du Dunkerquois, Goéland, affirme que des chasseurs ont sciemment tiré il y a quelques jours sur des oiseaux d’une espèce protégée. En l’occurrence des bruants lapons, dont l’un aurait été tué au cours de ce tir.

Une insupportable « impunité »

«  Cela s’est passé sous les yeux d’un ornithologue  », fulmine Bernard Bril qui monte au créneau. Il a communiqué ces faits à la LPO, la ligue protectrice des oiseaux, toujours attentive à ce qui se passe sur cette zone remarquable sur le plan environnemental. «  Et l’ONCFS, l’office national de la chasse et de la faune sauvage, est aussi informé de cette situation.  » Une plainte sera-t-elle déposée ? Hier soir, Bernard Bril confiait que son association n’avait pas encore déposé plainte et qu’il n’avait pas de retour de la LPO. Mais il ne se fait guère d’illusions quand tous les regards convergent vers les quelque 1 000 chasseurs de l’ACMC, l’association de chasse maritime du Calaisis.

« Rien n’indique en effet qu’il s’agit de chasseurs de l’ACMC »

«  Certes, rien ne dit que ces trois chasseurs appartiennent à l’ACMC, concède Bernard Bril, et je ne me fais guère d’illusions sur la possibilité d’identifier les chasseurs, au nombre de trois à ce moment-là.  »

L’enjeu est ailleurs pour le président de Goéland. Il veut rappeler à l’occasion de ce geste « navrant » que les chasseurs ont trop souvent une attitude «  d’impunité  » en comparaison des autres usagers du domaine public maritime, également ulcérés par les tranchées aménagées par les chasseurs au cœur des espèces protégées de la flore.

«  Non, ces chasseurs ne seront pas identifiés et les plaintes n’ont aucune chance d’aboutir à quelque chose de concret, regrette-t-il. Mais ce qui se passe est inacceptable et le problème vient des chasseurs qui n’ont aucune formation sérieuse. Il serait temps que leur examen soit comparable à ce qui existe pour le permis de conduire, par exemple.  » Un exemple, c’est presque ce que veut faire l’association Goéland de cette situation. Pour que cela ne se reproduise plus.
http://www.nordlittoral.fr/13546/article/2017-01-04/qui-tire-sur-l-espece-protegee-aux-hemmes-de-marck