Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Décryptage de la couverture de The Economist 2017

Publié le par 2012nouvelmorguemondial

Dans l'état actuel du climat politique, il est logique que l'élection de Donald Trump nourrisse la dynamique de Marine Le Pen. C'est alors que les deux personnages sont représentés sur les cartes de Tarot de la nouvelle couverture de The Economist 2017, au milieu d'un tirage laissant globalement présager les grands bouleversements attendus de cette fin de cycle, toujours bien en rapport avec le langage alchimique, en route vers la naissance du nouveau monde.
 

 
 
a) Donald Trump se trouve sur la carte du "Jugement", si visuellement elle ne ressemble pas à la carte originale du Tarot, symboliquement c'est pourtant le cas. En anglais "Trump" qui signifie "la carte maitresse" signifie surtout "trompette", et justement sur la carte originale du Tarot est représenté l'ange à la trompette, Gabriel l'ange aux cheveux d'Or, trompettiste du Jugement Dernier, de l'Apocalypse.
 
 

Vous aurez bien sûr remarqué que l'ange à la TRUMPette qui annonce la naissance/renaissance se trouve au dessus d'un homme (yang) et d'une femme (yin), le Jugement représente en effet l’union du principe masculin et du principe féminin qui réalise l’unité dans le personnage central, l'androgyne primordial, concept largement développé sur le blog en cette année "bissex" 2016 placée sous le signe du Yin Yang.
 
 

 
X-Men: "Apocalypse se réveille après un sommeil de plusieurs milliers d'années et réunit de puissants mutants pour nettoyer l'humanité et régner sur un nouvel ordre."
 
 
Ci-dessous le Jugement Dernier représenté dans l'art, on retrouve les TRUMPettes, le Yin et le Yang reliés par le personnage central assis sur le Monde

 
 

 
 
Vous l'aurez compris, le Jugement représente le temps de la métamorphose, le temps de la transmutation alchimique du monde vers le nouvel âge d'Or.  
 
 

 
 
En fait, sur la carte du Jugement le personnage central androgyne est "presque réalisé", ainsi dans le Tarot il faut attendre l'arcane suivante, l'arcane du Monde, la dernière des arcanes numérotées, pour voir l’androgyne entièrement réalisé. Christ/Horus/Phoenix/Néo est alors au centre de l’image dans la vulve céleste (vesica pieces, l'oeuf du monde, principe générateur du monde), c'est la fin du Grand œuvre. Naissance de l’homme illuminé par la Connaissance des secrets de l’Univers, c'est ainsi que The Economist 2017 semble représenter cette notion de la Révélation (Apocalypse) des mystères.
 
 

 
 
b) Marine Le Pen, déjà sur la couverture de The Economist 2016, parmi la multitude de personnages représentés, se distinguait des autres étant la seule avec le pape François à faire un salut de la main. En 2017 elle se trouve être le deuxième personnage le plus important après Trump.
 
 
Pour 2017 Marine Le Pen est représentée sur la carte "Roue de Fortune", carte qui suggère le devenir, les cycles, elle est représentée d'un air serein, entraînée par une force invisible dans une phase ascensionnelle illuminée par la pleine lune, tandis que Angela Merkel mine déconfite est représentée dans une phase de déclin assorti d'un gros nuage sombre.

 

 
 
Dans son sillage, le député Hollandais d'extrême droite Geert Wilders avec qui Marine Le Pen avait conclu une alliance pour les élections européennes. Déjà dans une précédente couverture du magazine on la voyait en sa compagnie menant la barque de l'anti-Europe.
 

 
 
c) Maintenant la carte originale de la Roue de Fortune va nous apporter d'autres éléments concernant Donald Trump. Ci-dessous sur la carte originale est représenté un Roi couronné, hors des vicissitudes Yin et Yang de la roue, déjà élu il se situe au sommet hors de la sphère temporelle, il évoque clairement Trump tel qu'il est représenté sur sa propre carte du Jugement.

 

 
 
Dans l'alchimie cette roue évoque le principe des alternances Solve et Coagula (Boaz/Jakin, Yin/Yang) permettant de multiplier les vertus de la Pierre philosophale et aboutir l'ultime fixation, le Phoenix de l'Oeuvre.
Observez la similarité des symboles dans ces illustrations, le rapport Yin Yang, la roue, l'étoile à six branche, la Coupe, le Phoenix/Roi :
 
 

 
 
N'oublions pas que la "renaissance" de Trump dans les sondages avant l'élection a commencé depuis sa visite de campagne dans la villle de Phoenix, le 303 ème jour de l'année nombre symbole de la résurrection du Phoenix (Matrix, équivalent au nombre 33).
 
 
On pouvait s'étonner que Trump ne figure pas sur la couverrture de The Economist 2016, l'année Yin Yang, et pourtant finalement c'est donc peut être bien lui qui était représenté caché sous les traits de l'horloge sans aiguille en forme de Soleil, le Roi-Soleil/Christ/Horus/Phoenix alchimique. Le papillon Monarque représenté près du Soleil désignant également un Roi.
 

 
 
d) Cette roue/rosace sur laquelle Marine est représentée nous conduit directement au symbole de la rose, le nouveau logo de Marine Le Pen.  
 

 
 
La rose, symbole très ancien de l’alchimie chrétienne, n'est pas sans rapport avec l'ordre des Rose Croix, le Rosier des philosophes, le Rosaire, la Rose mystique et la Rose sans épine, symboles de la Vierge Marie. Déesse mère, principe générateur du monde, on retrouve logiquement des références de la rose comme symbole sacré d'Isis.
 
A l'instar du lotus, la rose, reine des fleurs, la plus belle et la plus parfaite, est l’aboutissement du chemin vers le Grand œuvre, la perfection achevée, la naissance de l’homme illuminé par la Connaissance.
 
On notera que dans un second plan, le nouveau logo de Marine Le Pen évoque ni plus ni moins qu'une TRUMPette. L'ange Gabriel et sa trompette du Jugement annonçant la naissance est aussi l'annonciateur à la Vierge Marie de sa grossesse miraculeuse.
 
 
 

 
 
La Rose sans épine ou d'autre éléments auxquels on peut rajouter par exemple le bleu « marine » en référence au bleu de la mer et aux marins que la Vierge Marie alias "l'étoile de mer" guide à travers les tempêtes; ou encore la proximité des prénoms Marie/Marine, montrent que Marine Le Pen se veut devenir la nouvelle Mère du peuple, la nouvelle Reine réconciliant les principes opposés.
 
 

Ce n'est d'ailleurs pas la première fois que Marine Le Pen est représentée sur une carte à jouer, avec le même code couleur, ci-dessous en 2014 Marine est la Reine :