Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un chimiste affirme avoir prouvé qu'un vaisseau spatial d'origine extraterrestre a bel et bien atterri sur notre Terre. Il a tiré ses incroyables conclusions après avoir enquêté sur un cas étonnant survenu il a plus de 40 ans.

Publié le par 2012nouvelmorguemondial

Un chimiste affirme avoir prouvé qu'un vaisseau spatial d'origine extraterrestre a bel et bien atterri sur notre Terre. Il a tiré ses incroyables conclusions après avoir enquêté sur un cas étonnant survenu il a plus de 40 ans.
 
Le Dr Erol Faruk a récemment publié les résultats de son enquête. Il a examiné une substance laissée sur le sol après une célèbre observation d'OVNI. Après de longues recherches, il a conclu que l'activité extraterrestre est la seule explication possible.
 
Dans son ouvrage intitulé, « The Obligatory Scientific Evidence for UFOs », le chimiste néerlandais, d'origine turc, a examiné en détail l'affaire de l'objet volant non identifié aperçu à Delphos, dans le Kansas (aux États-Unis), au cours de la soirée du 2 novembre 1971.
 
Certains ufologues sont persuadés qu'il s'agit de l'un des cas les plus convaincants de l'histoire de l'ufologie, notamment en raison de la présence d'un anneau brûlé laissé sur le sol à l'endroit même où cet OVNI aurait atterri.
 
Ron Johnson, qui était à l'époque âgé de 16 ans, a été témoin de cet événement. Le jour des faits, le jeune homme était en train de s'occuper des moutons dans la ferme familiale en compagnie de son chien Snowball, vers 19 heures. C'est alors qu'il a repéré, dans le ciel nocturne, un OVNI de six à huit pieds de diamètre et en forme de champignon.
 
Cet engin émettait une collection de lumières multicolores. Il planait à une distance d'environ 75 pieds du témoin parmi les arbres et à seulement quelques pieds au-dessus du sol.
 
Quelques instants plus tard, l'objet a pris de l'altitude dans une lumière aveuglante. Rapidement, il a alerté ses parents qui l'ont vu disparaître de vue.
 
Quand la famille est arrivée sur place, elle a découvert un anneau lumineux sur le sol où l'OVNI avait prétendument atterri. Sur les arbres, situés à proximité, ils ont trouvé une étrange substance, la même que par terre.
 
 
La famille a dit que cette substance scintillante « était étrange, comme couverte d'une croûte lisse, comme si le sol s'était cristallisé ». Après l'avoir touché, Mme Johnson a ressenti sa main s'engourdir, comme si elle avait été localement anesthésiée.
 
Les échantillons trouvés sur sol ressemblaient à un liquide hydrophobe. Ils furent, par la suite, envoyés pour analyse et stockés dans un certain nombre de laboratoires.
 
Un autre témoin s'est également présenté, il s'agit de Lester Ensbarger, un habitant de Minneapolis. Il était le conseillé du vice-shérif Leonard Simpson. Ce soir-là, à 19 heures 30, il a vu une lumière brillante descendre dans le ciel à Delphos.
 
Selon le site web ufocasebook.com :
 
« L'expérience vécue par Ron Johnson est toujours considérée comme l'une des mieux documentées. Ces traces de sol laissées par un OVNI au siècle dernier demeurent encore inexpliquées par tout moyen conventionnel ou terrestre. »
 
Le Dr Faruk, qui admet s'intéresser depuis toujours au phénomène OVNI, a concentré tout son travail sur l'étude de la composition chimique de la substance découverte sur cet anneau.
 
Il a été en mesure d'obtenir certains échantillons après en avoir fait la demande auprès de l'Université de Nottingham.
 
« Placer de l'eau sur le sol affecté était très semblable à en verser sur une surface de verre. L'eau se formait spontanément en gouttelettes à la surface. »
 
Bien qu'il soit resté incapable d'identifier complètement les composants de cette substance, il a prétendu avoir détecté « un composé organique hautement hydrosoluble et qui est potentiellement chimioluminescent. »
 
Le Dr Faruk a conclu qu'il y avait trois explications possibles : soit un canular, soit un anneau de fées (un phénomène naturel aussi connu sous le nom de « rond de sorcière »), soit un vaisseau spatial extraterrestre.
 
L'hypothèse du canular lui paraît peu probable en raison des caractéristiques inhabituelles de ce composé, et son allongement produit par le vent.
 
Il a également écarté l'explication d'un anneau de fées, affirmant que le « sel de métal alcalin soluble dans l'eau d'un acide carboxylique organique » trouvé dans le composé ne pourrait pas être produit par un champignon.
 
Cela, dit-il, signifie que la conclusion d'une véritable observation d'OVNI est la plus vraisemblable.
 
« Une image commence à émerger sur ce qui est arrivé ce soir-là. »
 
« Cet objet d'origine actuellement inconnue qui flottait dans les airs semble avoir laissé, dans sa périphérie, une solution aqueuse d'un composé instable dont la seule fonction probable était d'émettre de la lumière. »
 
« Une partie de la solution a été déposée sur le sol tandis que l'objet s'est positionné sous un arbre (pour éviter éventuellement d'être observé). »
 
Une fois que suffisamment de cette solution a été déposée, l'objet est parti. Après cela, la famille Johnson s'est approchée de la zone où se trouvait cet anneau.
 
Le livre est basé en grande partie sur un document de recherche scientifique que le Dr Faruk a vainement tenté de faire publier dans un certain nombre de revues scientifiques.
 
Le Dr Faruk affirme que, bien que son rapport porte sur des « preuves physiques et chimiques », on lui a dit qu'il enquêtait sur un sujet « inapproprié ».