Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une activité est de retour sur le volcan Copahue situé à la frontière entre l'Argentine et le Chili

Publié le par 2012nouvelmorguemondial

Après de très nombreux mois d'une activité éruptive soutenue et continue, pendant laquelle un cône s'est édifié dans le cratère El Agrio, une période de calme avait débuté sur le  Copahue fin 2016. Marquée par une diminution, par à coup, des émissions de cendres et une disparition de la lueur infrarouge observée la nuit dans le cratère, toute activité éruptive avait cessé début janvier 2017 pour être remplacée par un dégazage.
 
Or depuis les images prisent au cours de la nuit du 19-20 février, il semble que la situation s'inverse. On peut noter un retour, timide, de la lueur infrarouge et, depuis le 22 février, le retour d'émissions de cendres. Elles sont pour le moment faibles, certes, mais bien présentes.
Cela n'est probablement pas sans lien avec ce qui a été décrit dans le dernier bulletin du SERNAGEOMIN, publié le 20 février, dans lequel les volcanologues, décrivant la situation stabilisée de l'édifice, indiquent aussi qu'une secousse relativement forte, d'une magnitude 3.6 et d'origine volcano-tectonique (fracturation des roches) a été détectée (date non précisée, mais au cours de la première quinzaine de février). Il est clairement indiqué que, pour eux, cette secousse a pu être produite par la réinjection d'un peu de magma dans la partie  superficielle de l'édifice. Or le retour d'une activité, même faible, est cohérent avec ce scénario. Il faudra attendre un peu toutefois pour voir si cette activité persiste et s'amplifie, ou stagne puis s'amenuise
 
 
Le cratère est à nouveau le siège d'émissions infrarouges modérées (nuit du 21 au 22 février). Image: SERNAGEOMIN
Au cours de la journée du 22 février, les images de la webcam montraient des émissions de cendres, modérées. Image: SERNAGEOMIN
 
Le SERNAGEOMIN et l'ONEMI, organisme Chilien en charge de la gestion des risques naturels, maintiennent respectivement le niveau d'alerte volcanique et le niveau d'alerte institutionnel (pour la commune d'Alto Biobio) au jaune: elle n'a donc pas varié.
 
Sources: SERNAGEOMIN; ONEMI
 
 
COMMENTAIRE NOUVELMORGUEMONDIAL : a voir lire aussi http://2012nouvelmorguemondial.over-blog.com/2017/02/apres-100-ans-le-volcan-lanin-a-une-legere-activite-en-45-minutes-59-seismes-ont-ete-detectes.les-autorites-ont-declare-l-alerte-jau