Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le candidat à l'élection présidentielle François Asselineau est un anti-américain convaincu. Pour lui, c'est simple : les États-Unis sont le mal absolu et Washington contrôle le monde et donc la France. Invité du JT de TF1 ce lundi 13 mars, le président de l'UPR poursuit sa croisade anti-USA et accuse notamment le pays de l'Oncle Sam d'avoir financé Daesh (video media fr)

Publié le par 2012nouvelmorguemondial

 

Le candidat à l'élection présidentielle François Asselineau est un anti-américain convaincu. Pour lui, c'est simple : les États-Unis sont le mal absolu et Washington contrôle le monde et donc la France. Invité du JT de TF1 ce lundi 13 mars, le président de l'UPR poursuit sa croisade anti-USA et accuse notamment le pays de l'Oncle Sam d'avoir financé Daesh.

Voici ce qu'il déclare :

Ce que j'ai dit c'est que derrière Daesh il se cachait des intérêts très intéressants mais qui ne sont pas très connus. J'ai déjà eu l'occasion de dire que derrière Daesh, qui fournit des armes à Daesh et des financements, on sait que c'est l'Arabie saoudite et derrière, il y a les États-Unis.
 

Une thèse affirmation pour le moins tonitruante et défendue à plusieurs reprises sur le site de l'UPR. Cette fois, et ce n'est pas un maigre détail, c'est en direct au JT de TF1, à une heure de grande écoute, que cette accusation est portée.

En revanche, le candidat à la présidentielle se défend d'être ce que l'on appelle communément un complotiste.

Alors pour justifier son accusation visant les États-Unis, il avance donc un argument factuel, du moins selon lui : les déclarations de Donald Trump. "Maintenant, c'est le président des États-Unis en personne, Donald Trump, qui le dit et d'ailleurs, depuis qu'il est à la Maison-Blanche, on en entend beaucoup moins parler", assure-t-il.

Donald Trump n'a cependant pas accusé les États-Unis d'avoir fourni des armes ou financé Daesh. Durant la campagne présidentielle américaine, celui qui était le candidat du Parti républicain désignait Barack Obama et Hillary Clinton comme "les fondateurs" de Daesh. Donald Trump reprenait alors à son compte une accusation du Parti républicain estimant que le président Obama avait trop hâtivement retiré les troupes américaines d'Irak, laissant le champ libre à Daesh.

http://lelab.europe1.fr/en-direct-au-jt-de-tf1-francois-asselineau-accuse-les-etats-unis-davoir-finance-daesh-3002015

La France a toujours aimé les causes libérales. Le pouvoir de la France peut être utilisé pour défendre tout groupe libéral que vous contrôlez, comme une action libre (photo carte jeu illuminati 1995,plan nouvel ordre mondial)

+10 Sur le contrôle direct des Nations Unies.
+4 Certainement essayer des groupes violents pour détruire (photo carte jeu illuminati 1995 version Allemande,plan nouvel ordre mondial)