Un fort tremblement de terre a secoué le sud du Japon mardi, sans que ni dégâts ni victimes ne soient constatés dans l’immédiat, ni qu’une alerte au tsunami ne soit déclenchée.

La secousse de magnitude 6,0 a été observée à une profondeur de 10 kilomètres au large de la petite île de Miyako au sud de l’archipel méridional d’Okinawa, selon l’Institut américain d’études géologiques (USGS).

L’Agence japonaise de météorologie a de son côté averti de légers changements dans le niveau de la mer, mais sans risque de tsunami.