Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le 24 juin, un astéroïde de la catégorie des potentiellement dangereux passera près de notre planète, ont annoncé des astrophysiciens de l'Oural.

Publié le par 2012nouvelmorguemondial

Un astéroïde de 300 mètres devrait bientôt passer près de notre planète, selon des chercheurs russes de l'Oural.

Le 24 juin, un astéroïde de la catégorie des potentiellement dangereux passera près de notre planète, ont annoncé des astrophysiciens de l'Oural.

«L'astéroïde se rapprochera dangereusement de la Terre, à 7h38 heure de Moscou (5h38 UTC)», ont déclaré les chercheurs de l'université de l'Oural.

Les experts ont établi que l'astéroïde de 300 mètres de diamètre passera à une distance de 3,036 millions de kilomètres à une vitesse de 45.648 km/h.

Le corps céleste a été découvert le 10 juillet 2010 grâce au télescope spatial infrarouge WISE mis en orbite par la NASA le 14 décembre 2009.
Les dimensions de l'astéroïde sont considérablement supérieures à celles de la météorite de Tcheliabinsk.

La météorite de Tcheliabinsk s'est désintégrée le 15 février 2013 au-dessus de l'Oural méridional et du nord du Kazakhstan. La masse initiale de la météorite était de 10.000 tonnes pour une taille de 17 mètres. Son explosion, qui s'est produite entre 30 et 50 km d'altitude, a fait plus de 1.500 blessés et a produit des dégâts dans les régions russes de Tioumen, de Kourgan, d'Ekaterinbourg et de Tcheliabinsk. Les ondes de choc dégagées par la chute de la météorite ont fait deux fois le tour de la Terre. Selon certaines sources, la puissance de l'explosion a atteint 460 kilotonnes d'équivalent TNT.

Ce billet n'affirme que des faits qui ont été notoirement diffusés sur des médias alternatif, et divers medias mainstream. Il cite les sources: articles de presse/vidéos.

Conformément au sens de l'art du code pénal , il ne peut être considéré comme diffamatoire (art. 34 de la loi du 29 juillet 1881).

En conséquence, sa censure serait assimilable à entrave à la liberté d'expression (L431-1 du code pénal)