Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quand le merdia "le journal de montréal" dit dans un article qu'il ne Faut pas avoir peur des «chemtrails» et que les contrails sont plus dangereux que les chemtrails .C'est Faux un document qui provient du Sénat américain parle de modification du climat des les années 1978.

Publié le par 2012nouvelmorguemondial

Si on lève la tête, on voit relativement souvent ces lignes de fumée blanche qui suivent les avions volant en haute altitude. Les conspirationnistes croient que des additifs ont été ajoutés à cette fumée pour contrôler la population. Qu’en est-il?

Les «chemtrails» est le diminutif de «chemical trails», soit, en français, des «traînées chimiques». C’est un jeu d’esprit sur le mot «contrails», soit «condensation trails», ou encore «traînées de condensation».

Qu’est-ce que c’est?

En effet, les longues lignes de fumées blanches suivant les avions ne sont rien d’autre que de la condensation. Un moteur d’avion rejette de l’air très chaud et humide dans l’atmosphère. La température ambiante en haute altitude étant très froide (-40° C et moins), la vapeur d'eau se condense. En plus, ces traînées gonflent pour faire comme des petits nuages; c’est parce que la pression de vapeur saturante (soit la force exercée par un gaz sur son environnement) y est très basse.

En somme, les traînées de condensation sont comme la version sur stéroïdes de la petite fumée qui nous sort de la bouche quand il fait froid dehors.

Qu’est-ce que les conspirationnistes y voient?

Les conspirationnistes comprennent que les traînées chimiques se font grâce à la condensation. Seulement, ils croient qu’il y a davantage dans ces traînées que les gaz de combustion du carburant d’avion.

Ils croient qu’il y a des produits chimiques dangereux ajoutés dans les traînées dans le but de contrôler la population. Par exemple, il y aurait des gaz pour tuer (!) les personnes âgées et les personnes malades. Il pourrait y avoir des gaz pour contrôler la météo (ce qui a déjà été tenté par le gouvernement britannique, par ailleurs). Cependant, les traînées de condensation sont si hautes dans l’atmosphère et elles se dispersent de manière si incontrôlables par les vents que ces suppositions ne tiennent pas la route bien longtemps.

Parmi les preuves, les conspirationnistes mettent de l’avant que les traînées sont plus persistantes qu’avant et qu’il y en a davantage. Or, il y a en a plus car il y a plus de vols d'avion. En outre, il n’y a aucune preuve que les traînées sont plus persistantes qu’avant; la persistance d’une traînée de condensation dépend de plusieurs facteurs et elle est donc extrêmement variable.

De plus, pourquoi les membres du gouvernement (ou d’une association secrète super evil) gâcheraient-ils l’air à ce point s’ils vont eux aussi dehors et s’ils respirent le même air que vous et moi? Pourquoi s’exposeraient-ils à ce risque à ce point, particulièrement s’ils veulent «garder le pouvoir» et nous «contrôler»? Bref, les traînées chimiques ne tiennent pas la route.

Danger... environnemental

Si les traînées chimiques n’existent pas comme telles, les gaz présents dans les traînées de condensation ne sont pas particulièrement doux pour l’environnement. Il y a de la vapeur d’eau, certes, mais aussi du dioxyde de carbone, des oxides d’azote, des particules de sulfate et de la suie.

Ce mélange de gaz, qui s'accroche aux petits cristaux de glace formés par la condensation, en plus de la couverture nuageuse créés par les traînées, sont considérés dommageables pour l’environnement.

Donc il y a des raisons d’avoir peur... des «contrails», mais pas des «chemtrails».

Pour en savoir plus, regardez cette vidéo de D-News, ou encore lisez ce billet de How Stuff Works ou celui du blogue Contrail Science.

la bonne blague :)

VOICI MAINTENANT LE DOCUMENT DU SENAT AMERICAIN QUI PROUVE BIEN LE CONTRAIRE La « théorie du complot » est confirmée: le Sénat américain rapporte que les chemtrails sont réels et nous tuent! (video)