Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

une rafale de vent a été mesurée à 127 km/h à l'aéroport de Castres dans le Tarn le 27/06/2017

Publié le par 2012nouvelmorguemondial

Le département du Tarn a été placé hier matin en vigilance orange par Météo France. Hier soir, une rafale a été mesurée à 127 km/h à l'aéroport de Castres et les pompiers ont fait 44 sorties, entre 19 heures et 21 h 30, essentiellement pour des inondations de caves. L'épisode orageux qui a débuté hier à 16 heures pourrait se prolonger aujourd'hui. De forts orages se sont développés hier après-midi sur le nord de l'Espagne et le Golfe de Gascogne et se sont propagés sur la région. Ils pourraient s'accompagner de violentes averses, de fortes rafales atteignant ponctuellement 100 à 120 km/h, et de grêle, avec possibilité locale de très gros grêlons. Le système s'est évacué hier en cours de soirée vers le Massif Central et le Languedoc mais a gardé sur le nord-est de la région, en particulier entre le Tarn-et-Garonne, le Lot, le Tarn, la Corrèze et Aveyron, un aspect pluvieux préoccupant, avec des lames d'eau atteignant localement 50 mm en une heure. Parmi les conséquences possibles, de violents orages susceptibles de provoquer localement des dégâts importants. Des dégâts importants sont localement à craindre sur l'habitat léger et les installations provisoires. Des inondations de caves et points bas peuvent se produire très rapidement. Quelques départs de feux peuvent être enregistrés en forêt suite à des impacts de foudre non accompagnés de précipitations. A l'approche d'un orage, prenez les précautions d'usage pour mettre à l'abri les objets sensibles au vent. Ne vous abritez pas sous les arbres. Évitez les promenades en forêts (et les sorties en montagne) et signalez sans attendre les départs de feux dont vous pourriez être témoins. Ne vous engagez en aucun cas, à pied ou en voiture, sur une voie immergée ou à proximité d'un cours d'eau. Un véhicule même un 4x4, peut être emporté dans 30 centimètres d'eau. En cas de pluies intenses, ne descendez en aucun cas dans les sous-sols.

Ce billet n'affirme que des faits qui ont été notoirement diffusés sur des médias alternatif, et divers medias mainstream. Il cite les sources: articles de presse/vidéos.

Conformément au sens de l'art du code pénal , il ne peut être considéré comme diffamatoire (art. 34 de la loi du 29 juillet 1881).

En conséquence, sa censure serait assimilable à entrave à la liberté d'expression (L431-1 du code pénal)