Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Réunion :Le Piton de la Fournaise est une nouvelle fois entré en éruption dans la nuit de jeudi à vendredi. Il s'agit de la troisième fois en 6 mois pour le volcan de La Réunion.

Publié le par 2012nouvelmorguemondial

Le Piton de la Fournaise, le célèbre volcan de La Réunion, est entré en éruption dans la nuit de jeudi à vendredi à 00h50, selon l'observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise (OVPF). Le phénomène a débuté après une "activité sismique soutenue depuis plusieurs jours et une crise sismique débutée le 13 juillet 2017 aux alentours de 22h20 (20h20 à Paris)", indique la préfecture de La Réunion dans un communiqué.

Selon les volcanologues de l'OVPF  "l’éruption a lieu sur le flanc sud du volcan à l'intérieur de l'Enclos", la caldera centrale du volcan, dans une zone totalement inhabitée.

Situé dans le sud-est de La Réunion, le Piton de la Fournaise est l'un des plus actifs au monde. Il est entré en éruption deux fois depuis le début de cette année, en janvier et en mai, et à une quinzaine de reprises au cours des dix dernières années.

______________________________________________

Après l'éruption ratée du mois de mai, les paramètres géophysiques (déformation, sismicité) et géochimiques  (composition des gaz) étaient progressivement revenus à la normale. Mais depuis quelques jours le nombre de secousses volcano-tectoniques a montré une tendance nette à la hausse, incitant à la vigilance.
 
Au soir du 13 juillet, tout s'accélère, comme souvent au Piton. La sismicité sous le Dolomieu monte en flèche, ainsi que la déformation, signe que le magma quitte sa zone de stockage ("chambre") superficielle pour entamer sa remontée vers la surface. A ce stade les conditions sont réunies pour que le Préfet de la Réunion déclenche l'alerte 1 du plan ORSEC Volcan, qui s'accompagne de mesures de préventions simples: interdiction d'accéder à l'intérieur de l'Enclos, par quelque moyen que ce soit.

Mais c'est en plein milieu de la nuit, vers 00h50 (heure locale) que le magma a commencé à sortir, à ce qu'il semble plutôt vers la base du versant sud du Dolomieu. La Préfecture a déclenché au même moment l'alerte 2-2 du plan ORSEC "volcan", parlant dans son communiqué de l'apparition du "trésor éruptif" à la place de "trémor": voilà une très appropriée faute de frappe :). La visibilité au départ de l'éruption n'est pas très bonne à cause de quelques nuages bas, et, en pleine nuit, la localisation précise n'est pas tellement évidente. L'activité, comme à l'accoutumée, se déroule le long d'une fracture éruptive avec fontaines de lave

Au petit matin la situation est plus claire et apparait dans toute sa beauté. La fracture éruptive s'est ouverte au pied du versant sud-est du Dolomieu, à ce qu'il semble à quelques centaines de mètres plus à l'ouest du Chateau-Fort (éruption de 1948). Elle semble relativement longue, de l'ordre de 200 m, valeur qui sera très certainement précisée, voire corrigée, dans le prochain bulletin de l'Observatoire. Elle est orientée plutôt du nord-ouest au sud-est et c'est depuis son extrémité sud-est que s'échappent les coulées de lave, qui progressent rapidement: à peine 5 heures après le départ de l'éruption, le front le plus avancé mesurait déjà environ 1000m, voire un peu plus.

Dès mon retour du travail ce soir, un peu tard, je ferais une mise à jour de la situation car je ne doute pas que les images auront commencé à pleuvoir.
 
Sources: OVPF-IPGP; Piton de Bert; et encore merci à Olivier Dupéré pour sa vigilance :)

 Ce billet n'affirme que des faits qui ont été notoirement diffusés sur des médias alternatif, et divers medias mainstream. Il cite les sources: articles de presse/vidéos.

    Conformément au sens de l'art du code pénal , il ne peut être considéré comme diffamatoire (art. 34 de la loi du 29 juillet 1881).

    En conséquence, sa censure serait assimilable à entrave à la liberté d'expression (L431-1 du code pénal)