Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

[NOUVEL ORDRE MONDIAL]Facebook et WhatsApp accusés de violer la loi sur les données personnelles en France.La Cnil voit rouge et donne trois mois au groupe américain pour se conformer à la loi.

Publié le par 2012nouvelmorguemondial

La transmission de données d’utilisateurs français entre Facebook et WhatsApp, acheté par le réseau social, violent des lois de la République, selon la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL).

La Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) a déclaré que l'échange de données entre le réseau social Facebook et la messagerie WhatsApp violait la loi informatique et libertés concernant la protection des données personnelles.


«La présidente de la CNIL a donc décidé de mettre en demeure la société WhatsApp de se conformer à la loi dans un délai de trois mois », annonce le communiqué de la Commission.

En mai dernier, la CNIL avait déjà infligé une amende de 150.000 euros à Facebook pour violation de la loi informatique et libertés.

En octobre 2014, Facebook a acheté WhatsApp pour 22 millions de dollars (18,6 millions d'euros).

Début 2016, la CNIL a suggéré à Facebook de corriger les lacunes apparues suite à la nouvelle politique de confidentialité de l'application WhatsApp dans les trois mois, après, ce délai a été prolongé. Mais les changements demandés par la Commission n'ont pas été effectués.

 

Ce billet n'affirme que des faits qui ont été notoirement diffusés sur des médias alternatif, et divers medias mainstream.
 Il cite les sources: articles de presse/vidéos.

    Conformément au sens de l'art du code pénal , il ne peut être considéré comme 
diffamatoire (art. 34 de la loi du 29 juillet 1881).

    En conséquence, sa censure serait assimilable à entrave à la liberté
 d'expression (L431-1 du code pénal)