Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Echouement massif de 134 baleines à tête de melon sur l'île de Boa Vista au Cap-Vert ce Jeudi et 26 échouages dont 15 mortes en Georgie (USA) ce Mercredi juste avant qu'une tempête géomagnétique frappera la planète ce samedi 28 septembre (video media)

Publié le par 2012nouvelmorguemondial

Un groupe de baleines à tête de melon a péri jeudi 26 septembre dans l'île de Boa Vista, au Cap-Vert. 

Les équipes de secours ont dénombré 134 baleines mortes mercredi et des autopsies sont en cours pour tenter de déterminer la cause de la mort, selon journaliste local Elsa Vieira. 

De nombreux facteurs pourraient contribuer à ces échouages ​​de baleines et de dauphins, notamment les maladies, les erreurs de navigation, les caractéristiques géographiques, la marée qui tombe rapidement, les attaques de prédateurs ou les conditions météorologiques extrêmes. 

Plusieurs agences ont réagi mercredi à une baleine de masse bloquée au large de la côte géorgienne.

Selon le ministère des Ressources naturelles, environ 26 globicéphales noirs échoués sur ou près de l'île St. Catherines, faisant 15 morts.

Selon le DNR, le personnel de l'île privée du comté de Liberty a découvert une douzaine de baleines le matin. Cinq étaient en vie.

À l'aide de bâches, de cordes de remorquage et de véhicules, ils ont soigneusement remis quatre personnes à l'eau. Le cinquième est mort avant qu'il puisse être déplacé.

Plus tard dans la journée, cinq baleines ont été retrouvées échouées dans le marais. On a également vu de petits groupes nager dans un ruisseau à marée et dans le détroit de Sapelo.

Aucune baleine n'a été repérée jeudi lors des vérifications par hélicoptère et par bateau.

Des nécropsies, ou autopsies d'animaux, sont en cours afin de rechercher d'éventuels indices sur les raisons pour lesquelles les mammifères se sont échoués.

Une tempête géomagnétique frappera la planète samedi 28 septembre. Les spécialistes du Laboratoire de l’astronomie du Soleil en rayons X de l’Institut de physique Lebedev préviennent que tous les habitants de la Terre subiront les effets d’accélérations G1 et G2 similaires à celles ressenties pendant le décollage d’un avion de ligne.

Une brusque augmentation ou, au contraire, une brusque baisse de la tension artérielle sont possibles.


Des médecins avertissent que les plus touchées seront les personnes atteintes de maladies chroniques et météo sensibles. Ce qui n’exclut pas la nécessité pour tout le monde  de prêter plus attention à sa santé.
Un précédent orage magnétique avait frappé la Terre début septembre. Selon les spécialistes, il était le deuxième plus violent de cette année. La tempête la plus intense a eu lieu en mai dernier: elle a été classée G3 sur une échelle de 5.