Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #volcan tag

Super volcan de Yellowstone : "Un risque sur 1000 d’avoir une éruption dramatique" des chercheurs mettent en garde.La dernière éruption date il y a 640.000 ans,le volcan doit, théoriquement, se ranimer tous les 600.000 ans. 

Publié le par 2012nouvelmorguemondial

Alors que le super-volcan de Yellowstone, aux Etats-Unis, menace de se réveiller plus tôt que prévu, LCI a demandé l'éclairage de Jacques-Marie Bardintzeff, volcanologue quel pourrait être l’impact d’une éruption.

Son activité est plus que jamais surveillée. Alors que des chercheurs américains ont récemment fait état d’une évolution inattendue de sa température, le super-volcan de Yellowstone, aux Etats-Unis, pourrait se réveiller plus tôt que prévu. Une éventualité qui, forcément, inquiète. Entré en éruption pour la dernière fois il y a 640.000 ans, selon le National Geographic, le volcan doit, théoriquement, se ranimer tous les 600.000 ans. 

"Le volcan Yellowstone pourrait se réveiller dans les dizaines d’années à venir", explique Jacques-Marie Bardintzeff, volcanologue, au micro de LCI. "Il y a 999 chances sur 1000 que ce soit une éruption classique, qui serait déjà importante, et un risque sur 1000 que ce soit une éruption dramatique, que l’on appelle une super-éruption, 1000 fois plus forte, qui pourrait avoir un impact climatique."

Ce billet n'affirme que des faits qui ont été notoirement diffusés sur des médias alternatif, et divers medias mainstream. Il cite les sources: articles de presse/vidéos.

    Conformément au sens de l'art du code pénal , il ne peut être considéré comme diffamatoire (art. 34 de la loi du 29 juillet 1881).

    En conséquence, sa censure serait assimilable à entrave à la liberté d'expression (L431-1 du code pénal)

Voir les commentaires

îles Canaries:Le volcan Cumbre Vieja sur le point de rentrer en éruption ? une activité "sismique" inhabituelle " ça dernière éruption date de 1971

Publié le par 2012nouvelmorguemondial

Le Cumbre Vieja, en français : « Vieux sommet », est un volcan d’Espagne qui se situe dans l’archipel des Canaries, dans le sud de l’île de La Palma. La montagne est de forme allongée, orientée nord-sud, en forme de triangle pointant vers le sud et culminant à 1 949 mètres d’altitude.

Ce volcan est connu à cause d’un documentaire sensationnaliste diffusé en l’an 2000 par la BBC. Bien que ce documentaire et ceux qui ont suivi nagent dans le sensationnalisme, la fiction pourrait très bien rejoindre la réalité. La polémique a été lancée par une poignée de scientifiques anglais, peu scrupuleux, et de journalistes avides de sensationnel, dans une émission conçue par la BBC et diffusée en Angleterre il y a 17 ans. Cependant la nature 

La fiction : Et si demain un tsunami de 650 mêtres avait lieu dans l’océan antlantique ? Eh bien ce n’est pas de la fiction, cette énormité géologique pourrait avoir lieu, et réduire les USA et tous les pays d’Amérique à l’état de pays du tiers monde. Cette apocalypse pourrait avoir lieu à cause du volcan Cumbre Vieja à La Palma qui montre des signes très inquiétants. Cette horreur peut arriver d’un moment à un autre, le seul problème c’est qu’on ne sait pas quand, demain ou dans 1000 ans.

Les scientifiques ont appris qu’une éruption mènera à un effondrement du volcan dans l’océan. Des trillions de tonnes de roche tomberont dans la mer, envoyant  un méga tsunami créer une ondulation géante à travers l’Océan Atlantique vers les Amériques à une vitesse estimée de 720 kilomètres/ heure. Cela prendra approximativement huit heures pour atteindre les Etats-Unis. Il y aura peu d’avertissement de l’effondrement du volcan autre que l’éruption lui-même signifiant une possibilité imminente. Le Maroc, l’Espagne et les cotes Européennes de l’Atlantique pourraient également être touchées selon ce scénario.

La Réalité Scientifique :  les Iles Canaries ont connues moins d’une dizaine de déstabilisations massives (quelques dizaines de km³) depuis 2 Ma. La récurrence de ces évènements est de l’ordre de quelques centaines de milliers d’années pour chaque île, et notamment La Palma et El Hierro, qui sont les deux îles en pleine croissance volcanique, donc à priori les plus instables. Un réseau de failles et fissures s’est ouvert le long de la Cumbre Vieja (chaîne volcanique récente du sud de La Palma, culminant à quasiment 2000 m) lors de l’éruption de 1949. Ce phénomène est classique pour les éruptions fissurales basaltiques. La menace n’est donc pas réelle pour l’instant et certainement pour des milliers d’années à venir. En cas d’éruptions importantes et prolongées au sud de La Palma, des déstabilisations secondaires ne sont pas à exclure. 

Le Présent :  L’installation du réseau sismique des Canaries (INVOLCAN) commence à La Palma.

Ce réseau s’ajoute à celui existant de l’Institut Géographique National (IGN).

La collaboration scientifique est particulièrement nécessaire en période de réactivation volcanique. Nous sommes heureux que La Palma soit surveillée par ces deux institutions.

Nous rappelons également à nos adeptes l’importance de toujours être guidés par des informations officielles. Les îles Canaries ont un réseau de surveillance avec une amélioration continue et avec des scientifiques de premier niveau avec des années d’expériences. Info Actualidad-Volcan-AVCAN

Une augmentation notable d’essaims de séismes sont à notre depuis environ 90 jours :

Ces séismes se situent entre 17 et 33 kilomètres de profondeur. Des magnitudes sur l’échelle de Richter et supérieure sont de 1,5 à 2,1.

L’essaim sismique de La Palma vu en trois dimensions :

Juan Ramón García Martel, informaticien aux Iles Canaries, a réalisé une animation des seismes enregistrés à Cumbre Vieja avec un programme de Google Earth. Il a consacré de nombreuses heures de son temps libre à recréer des événements sismiques pour aider à augmenter la connaissance volcanique des îles Canaries. Et l’essaim sismique enregistré à Cumbre Vieja depuis samedi 7 octobre 2017 a été son dernier travail. 

«J’ai beaucoup travaillé sur les tremblements de terre et la sismicité des différentes îles, ainsi que sur de nombreuses reconstitutions audibles où vous pouvez entendre le son des tremblements de terre sur le web», dit-il. “C’est une animation très didactique, il est prévu que la personne qui voit ces graphiques puisse avoir une idée de la façon dont la sismicité se produit, comment elle va d’un endroit à l’autre; cela nous permet d’approcher ce phénomène et de voir graphiquement ce qui se passe d’une manière didactique », dit-il. source : http://www.eldiario.es/

Selon L’IGN, la réactivation des seismes n’est pas surprenant, cela a déjà été observé sur El Hierro. Selon Carmen Lopez : “bien qu’il y ait presque 48 heures d’inactivité, cela ne signifie pas que l’essaim est fini”, a-t-elle dit. 

Elle explique que «la zone de localisation est la même que la précédente, peut-être un peu plus superficielle, et puisque nous avons installé trois nouvelles stations, cela change un peu en cet endroit». Elle a ajouté que «l’énergie sismique impliquée dans ce rebond est très faible, inférieure à celle du 9 octobre et pour finir en une série, il faut attendre quelques heures voire plusieurs jours». “Cette nouvelle situation est interprétée comme faisant partie de la même activité qui a conduit à la série qui a commencé le 8 octobre “.

En ce qui concerne les déformations possibles du sol dans certaines parties de l’île en raison de la pression du magma, Carmen López a déclaré que « dans notre réseau GPS, qui a été installé à La Palma depuis plusieurs mois, et forme une série longue et stable, nous ne voyons aucune déformation du terrain; il y a des déformations saisonnières ou instrumentales, associées aux changements du système de référence, mais dans l’analyse que nous faisons très détaillée jour par jour, nous n’avons pu identifier aucune déformation dans aucune des stations. “Nous continuons à faire l’analyse quotidiennement et pour l’instant nous n’avons pas pu identifier de déformation”, a-t-elle dit. 

Cependant, elle a reconnu que «chaque réseau est différent et, de toute façon, je pense que nous faisons tous une réévaluation continue et que nous devons attendre un peu plus longtemps pour être sûr à 100% s’il y a des déformations».  source : http://www.eldiario.es/

À la suite de l’essaim sismique enregistré au sommet de la Palma, les îles Canaries, depuis le 7 octobre 2017, L’Institut Volcanologique des Canaries (involcan) est en train de procéder au renforcement du programme de surveillance volcanique de la palma, du Cumbre Vieja. Involcan attend de recevoir de nouveaux capteurs sismiques pour renforcer le réseau sismique des Canaries à La Palma.

Cependant l’activité sismique enregistrée aux Canaries ces derniers jours est différente de la normale. “Un essaim similaire n’a jamais été enregistré” puisque des stations spécialisées récentes ont été installées sur ces îles. Bien que l’Institut de volcanologie des îles Canaries a dit que c’était un phénomène « absolument normal », María José Blanco, directeur de l’IGN aux Canaries, estime que « ce n’est pas anormal, mais pas normal »

Ce volcan reste sur surveillance, et à suivre…

Autres infos sur le Cumbre Vieja

 

Ce billet n'affirme que des faits qui ont été notoirement diffusés sur des médias alternatif, et divers medias mainstream. Il cite les sources: articles de presse/vidéos.

    Conformément au sens de l'art du code pénal , il ne peut être considéré comme diffamatoire (art. 34 de la loi du 29 juillet 1881).

    En conséquence, sa censure serait assimilable à entrave à la liberté d'expression (L431-1 du code pénal)

Voir les commentaires

3 volcans en éruption en deux jours : Deux volcans éclatent le même jour , Le mont Shiveluch sur la péninsule russe et le mont Shinmoedake dans la chaîne de Kirishima au Japon ,le jour d'après c'est autour du volcan Sinabung en Indonésie

Publié le par 2012nouvelmorguemondial

TRADUCTION VIA GOOGLE

Deux volcans en Russie et au Japon ont explosé mercredi.

Le mont Shiveluch sur la péninsule russe du Kamtchatka et le mont Shinmoedake dans la chaîne de Kirishima au Japon ont tous deux éclaté mercredi matin (heure locale).

Mt Shiveluch a éclaté plusieurs fois au cours de l'année écoulée.

En juin, The Siberian Times a signalé que des villageois à proximité avaient reçu des masques de gaze pour les protéger contre les cendres dangereuses tombant à cause de l'éruption du Mont Shiveluch.

C'est la première éruption du Mt Shinmoedake depuis 2011.

Les tremblements volcaniques dans la région se sont intensifiés depuis la fin de septembre, poussant l'Agence météorologique du Japon à élever l'alerte au niveau trois et à limiter l'entrée.

Des cendres sont tombé dans trois villes et quelques petites villes, mais aucune blessure n'a été signalée jusqu'à présent.

Plus près de la Nouvelle-Zélande, le volcan Manaro au Vanuatu semble s'être calmé, alors que les villageois de Bali attendent avec impatience de voir si le mont Agung éclatera.

pour l'article sur l'éruption du Sinabung en indonésie voir l'article ici 

 

A LIRE AUSSI 

Vanuatu :le volcan Monaro et le volcan d'Ambrym en éruption en simultané

 

Mexique :Le volcan Popocatepetl entre en éruption quelques heures après le tremblement de terre de Mexico (videos medias)

 


Ce billet n'affirme que des faits qui ont été notoirement diffusés sur des médias alternatif, et divers medias mainstream. Il cite les sources: articles de presse/vidéos.

    Conformément au sens de l'art du code pénal , il ne peut être considéré comme diffamatoire (art. 34 de la loi du 29 juillet 1881).

    En conséquence, sa censure serait assimilable à entrave à la liberté d'expression (L431-1 du code pénal)

 

 

Voir les commentaires

Le volcan du mont Sinabung en Indonésie en éruption, crachant des cendres à 2 km dans le ciel (videos medias)

Publié le par 2012nouvelmorguemondial

traduction google
Le mont Sinabung, l'un des 129 volcans actifs de l'Indonésie, était inactif depuis quatre siècles, mais cela a changé en 2010 lorsque la haute montagne de 2,6 km s'est réveillée. Il a éclaté et craché des vapeurs et des cendres depuis.

Le volcan, dans la province de Sumatra du Nord, est en alerte depuis juillet 2015, quand il a craché des cendres chaudes pendant 4km mais il a été particulièrement actif ces derniers mois.

La zone qui l'entoure est maintenant un no man's land.

Plus récemment, jeudi, le volcan a craché une colonne de cendres jusqu'à 2 km dans le ciel après son éruption au petit matin, suivie de tremblements et de cendres.

L'éruption a duré six minutes.

Les bulletins d'information locaux décrivent une «avalanche de nuages chauds» qui couvrait un rayon de 1,5 km tandis que les autorités ont averti de la possibilité d'une inondation de lave froide, qui a tué une fille de six ans l'année dernière.
Les images de la bête géante pourraient très bien être confondues avec l'enfer sur la terre ou un rappel morbide de ce qui est à venir, si l'on en croit l'histoire.

Bien qu'il ait déjà causé la mort et la destruction massive, personne ne sait très bien quand la tirade meurtrière du mont Sinabung prendra fin - et les zones volcaniques de l'Indonésie sont maintenant couvertes de larges bandes de zones volcaniques interdites. Les volcans sont également notoirement mauvais tempérament et les experts sont souvent incapables de prédire avec précision les délais d'éruption à l'avance.
Le porte-parole de l'Agence nationale de prévention des catastrophes en Indonésie, Sutopo Nugroho, a averti les touristes de rester loin du volcan.

"La triste partie de cela est souvent que les gens sont retournés dans la zone de danger parce qu'ils disent:« ça n'a pas éclaté, ça ira »- et puis ça éclate», a déclaré Emile Jansons, directeur des services aéronautiques au Cendres volcaniques Advisory Centre (VAAC), une section du Bureau australien de météorologie, a déclaré à news.com.au.

Il a dit que les touristes devaient "être conscients de votre environnement et comprendre que la situation peut changer assez rapidement".

"Nous espérons le meilleur et nous nous préparons pour le pire", a déclaré M. Jansons.
Plus de 30 000 résidents de 34 villages ont été forcés de quitter leur domicile de septembre 2013 à février 2014 à la suite des éruptions et ont été relocalisés dans une nouvelle zone de peuplement. Un rayon de 7 km a été établi autour du volcan en éruption, mais il n'a pas arrêté le risque de danger.

Sept personnes ont été tuées dans l'une des éruptions de Sinabung l'année dernière, tandis que 16 autres ont été tuées dans une autre éruption en 2014.

L'Indonésie est la région volcanique la plus active au monde avec 127 volcans actifs. L'archipel de l'Asie du Sud-Est se trouve sur le «cercle de feu» du Pacifique où les plaques tectoniques se heurtent, provoquant de fréquentes activités sismiques et volcaniques.
Pendant ce temps, à Bali, le mont Agung, à environ 75 km du centre touristique de Kuta, tremblait depuis août.

Le mois dernier, les autorités ont annoncé le niveau d'alerte le plus élevé possible en raison de l'activité volcanique croissante et ont dit aux gens de rester à au moins 9 km du cratère.

Le volcan n'a pas encore éclaté, mais les autorités préviennent que le mont Agung est encore en train de mijoter et que le danger ne s'est pas envolé. Les drones volent dedans et dehors pour surveiller son développement à l'intérieur du cratère et à travers son entourage.

"Cette éruption est susceptible d'être catastrophique, crachant de la lave et des cendres à des températures allant jusqu'à 1250 ° C, ce qui représente un risque sérieux pour les humains et leurs moyens de subsistance", a écrit un groupe de scientifiques dans The Conversation.

Ce billet n'affirme que des faits qui ont été notoirement diffusés sur des médias alternatif, et divers medias mainstream. Il cite les sources: articles de presse/vidéos.

    Conformément au sens de l'art du code pénal , il ne peut être considéré comme diffamatoire (art. 34 de la loi du 29 juillet 1881).

    En conséquence, sa censure serait assimilable à entrave à la liberté d'expression (L431-1 du code pénal)

Voir les commentaires

Le volcan du mont Sinabung en Indonésie en éruption, crachant des cendres à 2 km dans le ciel (videos medias)

Publié le par 2012nouvelmorguemondial

traduction google
Le mont Sinabung, l'un des 129 volcans actifs de l'Indonésie, était inactif depuis quatre siècles, mais cela a changé en 2010 lorsque la haute montagne de 2,6 km s'est réveillée. Il a éclaté et craché des vapeurs et des cendres depuis.

Le volcan, dans la province de Sumatra du Nord, est en alerte depuis juillet 2015, quand il a craché des cendres chaudes pendant 4km mais il a été particulièrement actif ces derniers mois.

La zone qui l'entoure est maintenant un no man's land.

Plus récemment, jeudi, le volcan a craché une colonne de cendres jusqu'à 2 km dans le ciel après son éruption au petit matin, suivie de tremblements et de cendres.

L'éruption a duré six minutes.

Les bulletins d'information locaux décrivent une «avalanche de nuages chauds» qui couvrait un rayon de 1,5 km tandis que les autorités ont averti de la possibilité d'une inondation de lave froide, qui a tué une fille de six ans l'année dernière.
Les images de la bête géante pourraient très bien être confondues avec l'enfer sur la terre ou un rappel morbide de ce qui est à venir, si l'on en croit l'histoire.

Bien qu'il ait déjà causé la mort et la destruction massive, personne ne sait très bien quand la tirade meurtrière du mont Sinabung prendra fin - et les zones volcaniques de l'Indonésie sont maintenant couvertes de larges bandes de zones volcaniques interdites. Les volcans sont également notoirement mauvais tempérament et les experts sont souvent incapables de prédire avec précision les délais d'éruption à l'avance.
Le porte-parole de l'Agence nationale de prévention des catastrophes en Indonésie, Sutopo Nugroho, a averti les touristes de rester loin du volcan.

"La triste partie de cela est souvent que les gens sont retournés dans la zone de danger parce qu'ils disent:« ça n'a pas éclaté, ça ira »- et puis ça éclate», a déclaré Emile Jansons, directeur des services aéronautiques au Cendres volcaniques Advisory Centre (VAAC), une section du Bureau australien de météorologie, a déclaré à news.com.au.

Il a dit que les touristes devaient "être conscients de votre environnement et comprendre que la situation peut changer assez rapidement".

"Nous espérons le meilleur et nous nous préparons pour le pire", a déclaré M. Jansons.
Plus de 30 000 résidents de 34 villages ont été forcés de quitter leur domicile de septembre 2013 à février 2014 à la suite des éruptions et ont été relocalisés dans une nouvelle zone de peuplement. Un rayon de 7 km a été établi autour du volcan en éruption, mais il n'a pas arrêté le risque de danger.

Sept personnes ont été tuées dans l'une des éruptions de Sinabung l'année dernière, tandis que 16 autres ont été tuées dans une autre éruption en 2014.

L'Indonésie est la région volcanique la plus active au monde avec 127 volcans actifs. L'archipel de l'Asie du Sud-Est se trouve sur le «cercle de feu» du Pacifique où les plaques tectoniques se heurtent, provoquant de fréquentes activités sismiques et volcaniques.
Pendant ce temps, à Bali, le mont Agung, à environ 75 km du centre touristique de Kuta, tremblait depuis août.

Le mois dernier, les autorités ont annoncé le niveau d'alerte le plus élevé possible en raison de l'activité volcanique croissante et ont dit aux gens de rester à au moins 9 km du cratère.

Le volcan n'a pas encore éclaté, mais les autorités préviennent que le mont Agung est encore en train de mijoter et que le danger ne s'est pas envolé. Les drones volent dedans et dehors pour surveiller son développement à l'intérieur du cratère et à travers son entourage.

"Cette éruption est susceptible d'être catastrophique, crachant de la lave et des cendres à des températures allant jusqu'à 1250 ° C, ce qui représente un risque sérieux pour les humains et leurs moyens de subsistance", a écrit un groupe de scientifiques dans The Conversation.

Ce billet n'affirme que des faits qui ont été notoirement diffusés sur des médias alternatif, et divers medias mainstream. Il cite les sources: articles de presse/vidéos.

    Conformément au sens de l'art du code pénal , il ne peut être considéré comme diffamatoire (art. 34 de la loi du 29 juillet 1881).

    En conséquence, sa censure serait assimilable à entrave à la liberté d'expression (L431-1 du code pénal)

Voir les commentaires

Le super volcan Yellowstone devrait se réveiller plus tôt que prévu: les prédictions effrayantes,Le nuage de cendres toucherait la planète entière et empêcherait toute culture de la terre.

Publié le par 2012nouvelmorguemondial

 

Le nuage de cendres toucherait la planète entière et empêcherait toute culture de la terre.

Le parc national de Yellowstone aux Etats-Unis abrite un énorme volcan qui menace de se réveiller plus tôt que prévu. Des chercheurs de l'Arizona State University ont étudié pendant des semaines les dépôts fossiles des cendres du volcan. En analysant les minéraux présents dans ces gisements, ils ont remarqué qu'il y avait eu un changement de température important en quelques dizaines d'années. Ils pensaient initialement qu'il faudrait quelques milliers d'années avant d'observer une modification.

Cela devrait provoquer une explosion de lave plus vite qu'initialement envisagé. "C'est choquant de voir qu'il faut peu de temps pour qu'un système volcanique calme soit sur le point finalement de se réveiller", a déclaré une jeune chercheuse au New York Times.

La dernière éruption puissante dans le Yellowstone s'est produite il y a 630.000 ans selon le National Geographic. C'est cela qui a créé la gigantesque caldeira au centre du parc. Si le volcan venait à se réveiller, plus de 1000 km³ de cendres et de roches seraient propulsés dans les airs.

Le nuage provoqué par l'éruption s'étendrait sur tout l'Ouest des Etats-Unis et l'explosion serait si importante qu'elle pourrait plonger toute la terre dans une "hiver volcanique". Cela veut dire qu'il sera impossible de faire pousser quoique ce soit dans la terre. Les magasins seraient à court de denrées alimentaires au bout de 74 jours selon les estimations datant de 2012 des Nations Unies.

La NASA estime qu'une éruption volcanique est un plus grand danger pour la vie sur Terre que n'importe quel astéroïde.

 

Ce billet n'affirme que des faits qui ont été notoirement diffusés sur des médias alternatif, et divers medias mainstream. Il cite les sources: articles de presse/vidéos.

    Conformément au sens de l'art du code pénal , il ne peut être considéré comme diffamatoire (art. 34 de la loi du 29 juillet 1881).

    En conséquence, sa censure serait assimilable à entrave à la liberté d'expression (L431-1 du code pénal)

Voir les commentaires

Japon : Le mont Shinmoedake est entré en éruption mercredi pour la première fois depuis six ans et ses riverains ont été mis en garde après qu'il eut craché un long nuage de cendres. (video media)

Publié le par 2012nouvelmorguemondial

Les autorités locales ont ordonné aux habitants de ne pas s'approcher du volcan de 1.420 mètres d'altitude environ, entré en activité mercredi à 05H34 du matin heure japonaise (mardi 20H34 GMT).
 
Le mont Shinmoedake, un volcan de l'île de Kyushu (sud du Japon), est entré en éruption mercredi pour la première fois depuis six ans et ses riverains ont été mis en garde après qu'il eut craché un long nuage de cendres.
L'agence météorologique du pays a notamment prévenu du risque d'explosion de vitres en raison de violents souffles d'air causés par l'éruption. Les cendres se sont déjà répandues jusqu'à 2 kilomètres autour du cratère, et leur panache "a atteint une hauteur de 300 mètres quand le volcan est entré en éruption", selon un responsable de l'agence météorologique interrogé par l'AFP. L'éruption va continuer et "devenir plus active", a-t-il prévenu.Les autorités avaient anticipé l'éruption après avoir détecté 90 secousses sismiques le 5 octobre à proximité du volcan, apparu au cinéma dans le James Bond "On ne vit que deux fois" (1967).

Situé en plein sur la ceinture de feu du Pacifique, l'archipel nippon est régulièrement secoué par des tremblements de terre et des éruptions, parfois mortelles, de ses nombreux volcans.

Le 27 septembre 2014, l'éruption surprise du Mont Otake, dans la préfecture de Nagano (centre), avait été la plus meurtrière depuis près de 90 ans. Une soixantaine de personnes étaient mortes dans cette zone prisée des randonneurs et connue pour ses spectaculaires couleurs d'automne

Ce billet n'affirme que des faits qui ont été notoirement diffusés sur des médias alternatif, et divers medias mainstream. Il cite les sources: articles de presse/vidéos.

    Conformément au sens de l'art du code pénal , il ne peut être considéré comme diffamatoire (art. 34 de la loi du 29 juillet 1881).

    En conséquence, sa censure serait assimilable à entrave à la liberté d'expression (L431-1 du code pénal)

Voir les commentaires

Japon:Possible éruption du volcan Shinmoedake , 12 seismes ont été observés le 23 septembre et 39 le 4 octobre.Le nombre continue à augmenter et son niveau d'alerte a était relevé au niveau 2.La dernière éruption date de 2011 et elle n'avait pas été aussi active depuis 300 ans

Publié le par 2012nouvelmorguemondial

Avertissement d'éruption du volcan Shinmoedake relevé au niveau 2 à mesure que les tremblements augmentent

L'Agence météorologique a relevé le niveau d'avertissement d'un cran à cause d'une possible éruption volcanique pour le volcan Shinmoedake, situé dans la chaîne de montagne de Kirishima, en bordure des préfectures de Kagoshima et Miyazaki.

L'agence a pris la mesure de la fin de la nuit de jeudi, en disant qu'elle avait émis un avertissement de niveau 2 pour Shinmoedake à cause d'une série récente de petits tremblements volcaniques observés dans la région.

Un avertissement de niveau 2 limite l'entrée dans les zones situées près de l'embouchure du volcan, tandis qu'un avertissement de niveau 1 indique seulement au public son existence. Le niveau 5, l'alerte la plus élevée, oblige les gens à évacuer.

Selon l'agence, 12 tremblements ont été observés sur Shinmoedake le 23 septembre et 39 le 4 octobre. Le nombre continue à augmenter.

Compte tenu des développements, des éruptions à petite échelle pourraient se produire rapidement, et des roches pourraient être répandues dans un rayon de 1 km de la bouche, a déclaré l'agence.

L'agence a abaissé son niveau d'avertissement de 2 à 1 le 26 mai après avoir indiqué que l'activité volcanique avait diminué.

source ici

Ce billet n'affirme que des faits qui ont été notoirement diffusés sur des médias alternatif, et divers medias mainstream. Il cite les sources: articles de presse/vidéos.

    Conformément au sens de l'art du code pénal , il ne peut être considéré comme diffamatoire (art. 34 de la loi du 29 juillet 1881).

    En conséquence, sa censure serait assimilable à entrave à la liberté d'expression (L431-1 du code pénal)

 

Voir les commentaires

le volcan turrialba en éruption au Costa rica (video)

Publié le par 2012nouvelmorguemondial

Le volcan de Turrialba au Costa Rica a enregistré des éruptions importantes de gaz et de cendres qui ont atteint jusqu'à 800 mètres au-dessus du cratère et 4 140 mètres au-dessus du niveau de la mer (13 579 pieds carrés).

La première éruption d'importance a eu lieu à 5h30 ce jeudi matin et a atteint 500 mètres au-dessus du cratère, une deuxième et plus forte éruption s'est produite à 8h25 de 700 mètres au-dessus du cratère et la plus grande éruption a été enregistrée à 3: 23 h

Le vent transporte des cendres volcaniques principalement vers l'ouest et le sud-ouest, et les communautés proches enregistrent une légère odeur de soufre.

Le volcan Turrialba est entré dans une période active en 1990 et depuis 2010 il a eu des épisodes d'activité explosive; actuellement, le volcan a des éruptions stromboliques fréquentes (éruptions relativement douces et explosives) qui jettent des fragments de roche chaude à une distance maximale de 500 mètres.

Selon les experts, le volcan continuera avec des éruptions fréquentes pendant une longue période jusqu'à ce que le corps magmatique se cristallise et se refroidisse.

L'accès au volcan est restreint dans une radio de 2 km, parfois avec une extension à 5 kilomètres lorsque requis.

Le spectacle du volcan actif peut être apprécié à partir d'une distance de sécurité dans les zones environnantes.
voir cette video de l'éruption du 28/09/2017

Ce billet n'affirme que des faits qui ont été notoirement diffusés sur des médias alternatif, et divers medias mainstream. Il cite les sources: articles de presse/vidéos.

    Conformément au sens de l'art du code pénal , il ne peut être considéré comme diffamatoire (art. 34 de la loi du 29 juillet 1881).

    En conséquence, sa censure serait assimilable à entrave à la liberté d'expression (L431-1 du code pénal)

 

Voir les commentaires

L'Apocalypse à Bali en Indonésie, ils bravent le danger pour sauver des animaux menacés par le volcan Agung après que 144.000 personnes soit évacués (video media fr)

Publié le par 2012nouvelmorguemondial

Des bénévoles bravent le danger pour sauver des milliers d'animaux abandonnés dans la "zone rouge" autour d'un volcan à Bali, qui menace d'entrer en éruption pour la première fois depuis 1963 sur l'île la plus touristique d'Indonésie.

Plus de 144.000 habitants vivant dans cette zone dangereuse autour du mont Agung ont quitté leur domicile depuis que les autorités indonésiennes ont décrété le niveau d'alerte maximale le 22 septembre, recommandant de rester à au moins neuf kilomètres du cratère du volcan qui gronde depuis le mois d'août. 

Depuis, des organisations de protection des animaux et les autorités se hâtent pour secourir des dizaines de milliers d'animaux abandonnés précipitamment lors d'opérations d'évacuation.  

 

"Nous sauvons, nous évacuons et nous nourrissons des animaux dans la zone rouge", explique à l'AFP une membre de l'ONG de Jakarta Réseau d'aide aux animaux, Vio Verandhini. 

Son organisation et une dizaine d'autres ont formé une équipe d'urgence de 12 personnes qui effectuent des allers-retours dans la zone dangereuse. Ils risqueraient d'être atteints par une pluie de cendres et des gaz brûlants en cas d'éruption soudaine du mont Agung, loin des attractions touristiques. 

 

"Je suis vraiment inquiète, car nous tous qui agissons ensemble pour sauver les animaux ne savons pas quand il y aura une éruption. Des séismes se produisent tous les jours, peut-être toutes les heures", raconte Mme Verandhini. 

Les membres de l'organisation ont déjà évacué des centaines d'animaux parmi lesquels des singes, cochons, chiens, poulets et vaches, dit-elle. 

Tous sont abrités dans des refuges temporaires où ils sont nourris. Leurs propriétaires sont encouragés à venir les voir aussi souvent que possible pour s'assurer qu'ils sont bien soignés. 

- Emotion et larmes - 

Les élevages de bovins sont une importante source de revenus pour les habitants des quartiers modestes autour du mont Agung. Les autorités sont aussi impliquées pour les aider à évacuer leurs animaux. 

Quelque 10.000 vaches ont ainsi été transférées jusqu'ici, mais il en reste 20.000 autres, selon l'agence nationale de gestion des catastrophes naturelles. 

Certains agriculteurs dorment dans les centres d'évacuation mais ont tendance à retourner à la ferme en journée pour nourrir leur vaches, constate le coordinateur d'une agence publique de secours pour animaux, Natakusuma, qui n'a qu'un patronyme. 

"D'un point de vue émotionnel, c'est vraiment dur pour les agriculteurs de se séparer de leur bétail, pas seulement pour des raisons économiques mais aussi parce qu'ils prennent tellement soin des animaux", dit-il à l'AFP. 

"C'est pourquoi certains insistent pour rester dans leur village avec leurs bestiaux même s'ils ne sont pas en sécurité", ajoute-t-il. 

Les autorités tentent de persuader les agriculteurs de ne pas retourner dans la zone dangereuse en leur assurant que leurs animaux seront en sécurité dans des centres d'hébergement spécialement aménagés. 

Des ONG ont répondu à l'appel lancé sur les réseaux sociaux pour approvisionner ces centres en nourriture, cages, réservoirs d'eau et autres fournitures. 

Certains habitants évacués ont pu emmener leurs animaux, à l'image de Nyoman Suwarta, encore ému quand il raconte avoir oublié ses deux colombes. 

"Quand j'ai été évacué cette nuit-là, j'ai oublié de les emporter. J'étais tellement désolé pour mes oiseaux qui n'avaient rien à manger pendant six jours", dit-il à l'AFP en retenant ses larmes après avoir récupéré ses colombes une semaine plus tard dans un centre d'hébergement temporaire. 

Un autre habitant évacué, Ketut Pageh, est lui aussi content, tenant dans une main l'un de ses deux coqs. 

"Je les ai emportés pour qu'ils ne meurent pas de faim car il n'y a personne à la maison pour les nourrir", confie cet homme de 42 ans, ajoutant avoir vendu ses porcs avant de s'en aller. 

Ce billet n'affirme que des faits qui ont été notoirement diffusés sur des médias alternatif, et divers medias mainstream. Il cite les sources: articles de presse/vidéos.

    Conformément au sens de l'art du code pénal , il ne peut être considéré comme diffamatoire (art. 34 de la loi du 29 juillet 1881).

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 > >>