Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Zemmour divulgue l’existence d’un plan franco-israélien contre les banlieues.Selon un “très proche” de “l’état-major”, l’armée française aurait conçu -avec l’aide de “spécialistes israéliens”– un plan pour “reconquérir” et “nettoyer” -comme “à Gaza”– les banlieues “devenues étrangères”. (videos medias fr

Publié le par 2012

«Opération ronces» : tel est le nom de code d’une stratégie militaire élaborée par la France et Israël pour «reconquérir» et «nettoyer» les quartiers populaires selon le polémiste antimusulman et sioniste Éric Zemmour.

Le 07.09.2016 à 12h39

Il récidive.

 

Mercredi 7 septembre, Eric Zemmour était l’invité de RTL pour promouvoir son nouvel essai intitulé “Un quinquennat pour rien” et constitué de ses chroniques radiophoniques.

Interviewé par un complaisant Yves Calvi, Zemmour -ce défenseur du maréchal Pétain et admirateur d’Israël pour qui les Français musulmans sont des “colons”– a dévoilé une information stupéfiante.

Selon un “très proche” de “l’état-major”, l’armée française aurait conçu -avec l’aide de “spécialistes israéliens”– un plan pour “reconquérir” et “nettoyer” -comme “à Gaza”– les banlieues “devenues étrangères”. Extrait audible à partir de 6’33:

Rappel : le 5 juillet, Panamza avait révélé la proximité du général Pierre de Villiers, chef d’état-major des armées, avec la nébuleuse sioniste.

Zemmour sur tous les plateaux

Mardi 6 septembre, le site nationaliste, antimusulman et pro-israélien Fdesouche (récemment encensé -via Periscope- par le cybercriminel Ulcan) avait publié l’extrait de son ouvrage relatif à cette divulgation.

Hier soir, la chaîne France 5 avait (parallèlement à la promotion de Fdesouche) diffusé un long entretien avec un Zemmour confronté aux piètres intervieweurs Anne-Sophie Lapix et Patrick Cohen. Pendant une dizaine de minutes, le polémiste aura ainsi déroulé sans trop de difficultés sa diabolisation de l’ensemble des musulmans français, présentés comme un potentiel ennemi intérieur.

À noter : son rappel répété et dramatisé -digne des propagandistes sionistes- au mystérieux attentat de Nice dont il gonfle, sans être rectifié, le nombre de morts (“180” au lieu de 86).

HICHAM HAMZA

Bonus : en 2006, le journaliste allemand Udo Ulfkotte –longtemps proche des services secrets occidentaux– affirma que les émeutes de novembre 2005 avaient été instrumentalisées par des “agents provocateurs” du Mossad. Extrait de son ouvrage :

Pendant que la division du Mossad ‹Action politique et liaisons› maintient les contacts avec les institutions diplomatiques et les agences des Services secrets à l’étranger, la division des ‹Opérations spéciales› (Metsada), responsable notamment du sabotage et des attentats clandestins, et la division de la Guerre psychologique (Lohama Psichologit, LAP) ont pour mission de susciter entre autres des informations tendancieuses dans les médias et d’informer les journalistes favorables à Israël. Ainsi, les divisions Metsada et LAP ont opéré ensemble en France pendant les graves émeutes de novembre 2005: Dans les villes de Rouen, Lille, Nice, Dijon, Strasbourg, Marseille, Bordeaux, Rennes, Pau, Orléans et Toulouse, leurs agents provocateurs ont attisé les émeutes qui se sont vite étendues aux villes de Lyon, Roubaix, Avignon, Saint-Dizier, Drancy, Evreux, Nantes, Dunkerque, Montpellier, Valenciennes, Cannes et Tourcoing.

Pendant que les médias parlaient d’une révolte spontanée des immigrés défavorisés des banlieues, idée lancée par le Mossad, les Services secrets occidentaux observaient depuis longtemps les efforts déployés par le Mossad pour renforcer une ambiance anti-arabe et anti-islam en France, pays qui, depuis des décennies, est pro-arabe. Des agents des Services secrets britanniques et allemands m’ont rapporté qu’en novembre 2005, dans les villes citées, on était tombé dans certains cas sur des agents provocateurs israéliens agissant à l’arrière-plan. Mais ils ne savaient pas si le Mossad avait initié ces émeutes au cours desquelles plusieurs milliers de voitures avaient été incendiées en deux semaines ou s’il s’était contenté de les attiser secrètement après qu’elles eurent éclaté.

D’après les informations que nous tenons d’un interlocuteur du MI6, Israël, en agissant ainsi, a pour objectif de discréditer dans l’opinion publique les musulmans en général en les présentant comme une menace imprévisible, comme des gens incapables de s’intégrer. En Allemagne et en Grande-Bretagne, on a constaté avec quelle facilité une troupe d’agents habiles de la division de la Guerre psychologique avait réussi à attiser, voire à provoquer en Europe, en très peu de temps, des émeutes d’une telle ampleur. Le ministre français de l’Intérieur, Nicolas Sarkozy, a rassemblé derrière lui une partie de la population française quand il a traité les émeutiers de ‹racaille› qu’on devait nettoyer au Kärcher. Ce n’est sans doute pas un hasard s’il est originaire d’une famille juive et s’il a, par ses paroles provocatrices, attisé l’hostilité contre un groupe précis de la population française.

 

http://algarath.com/2016/09/09/zemmour-divulgue-lexistence-dun-plan-franco-israelien-contre-banlieues/

Commenter cet article