Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Des sociétés suédoises implantent des puces RFID à leurs employés (video media)

Publié le par 2012

Vous voulez rentrer dans votre bureau, monter dans un bus, ou peut-être acheter un sandwich? Nous sommes tous habitués à nous servir d'une carte pour faire toutes ces choses. Mais à l'Epicenter, un nouveau bâtiment de bureau high-tech en Suède, ils tentent une approche différente: une puce sous la peau.

Felicio de Costa, dont la société est l'un des locataires, arrive à la porte avant et tient sa main contre elle pour pouvoir entrer. A l'intérieur, il fait la même chose pour entrer dans l'espace de bureau qu'il loue, et il peut aussi agiter la main pour faire fonctionner la photocopieuse.

Il fait cela car il a une petite puce RFID (identification par radiofréquence), de la taille d'un grain de riz, implantée dans sa main. Bientôt, d'autres parmi les 700 personnes attendues pour occuper l'immeuble auront également la chance d'être équipés de puces. Avec l'accès aux portes et aux photocopieurs, ils ont promis d'autres services à plus long terme, y compris la capacité de payer au café en passant la main.

Le jour de l'ouverture officielle de l'édifice, le chef de la direction du développement a été lui-même injecté d'une puce en direct sur scène. Et j'ai décidé pour me familiariser avec cette technologie que je devais serrer les dents et obtenir la puce aussi.



L'ensemble du processus est organisé par un groupe de bio-piratage suédois qui a été profilé par mon collègue Jane Wakefield récemment.Un de ses membres, un tatoueur a l'air plutôt redoutable, a inséré ma puce.

D'abord, il a massé la peau entre le pouce et l'index et frotté un peu de désinfectant. La il m'a dit de prendre une profonde respiration alors qu'il insérait la puce. J'ai ressenti de la douleur un moment mais rien de bien exceptionnel par rapport à une autre infection, puis il a collé un pansement sur ma main.

Avant d'essayer ma puce, je voulais en savoir plus sur le but de sa conception. Hannes Sjoblad, dont la carte de visite électronique est sur sa propre puce et être consultée par un simple effleurement d'un smartphone, a le titre de chef de la perturbation au développement. Je lui ai demandé si les gens voulaient vraiment d'une telle intimité avec la technologie.

"Nous interagissons avec la technologie déjà tout le temps," dit-il."Aujourd'hui, c'est un peu brouillon - nous avons besoin de codes PIN et de mots de passe. Ne serait-ce pas plus facile d’interagir juste avec sa main? C'est vraiment intuitif."

Lorsque j'ai testé ma puce, j'ai trouvé que ce ne était pas si intuitif, je devais tordre ma main dans une position non naturelle pour faire fonctionner le photocopieur. Et tandis que certains des gens autour de l'immeuble ont été impatients d'être implantés, d'autres étaient nettement moins enjoués. "Absolument pas", a déclaré un jeune homme quand je lui ai demandé s'il se ferait implanter. Une femme âgée a été plus positive sur le potentiel de la technologie, mais a vu peu d'intérêt à être implanté juste pour passer à travers une porte.

Mais Hannes Sjoblad dit que lui et le groupe de Bio Haking suédois ont un autre objectif: nous préparer pour le jour ou les autres veulent nous pucer. "Nous voulons être en mesure de comprendre cette technologie avant que les grandes entreprises et les gouvernements viennent nous voir en nous disant que tout le monde doit être implanté - la puce de l'administration fiscale, la puce Google ou Facebook." Alors, dit-il, nous serons tous en mesure de remettre en question la façon dont la technologie est mise en œuvre sur la base d'une bien meilleure connaissance de la technologie.

Je suis revenu en Grande-Bretagne avec une main légèrement endolorie et une puce toujours sous ma peau qui contient en elle mes coordonnées. Ce n'est pas réellement utile, mais aucun doute que des puces plus sophistiquées vont bientôt remplacer la technologie portable comme les badges d'accès pour les salles de sport ou les dispositifs de paiement, et nous nous habituerons à être augmenté. Toutes sortes de choses sont possibles. A savoir si cela deviendra culturellement acceptable d'insérer de la technologie sous notre peau est une autre affaire.

Note Fawkes News:

La BBC n'en est pas à son coup d'essai pour nous vendre les puces RFID. L'année dernière elle publiait un article au nom évocateur:" pourquoi je veux une puce implantée". France 2, très avant-gardiste pour la propagande, en parlait déjà il y a 8 ans. Depuis, des patients américains se font volontairement pucer aux Etats-Unis et des écoles forcent les élèves a porter des puces RFID pour pouvoir les traquer sur le campus

En France, la technologie s’immisce discrètement dans nos vies avec les cartes de paiement sans contact, dans les librairies municipales et surtout les transports en commun. Comme l'indique l'interviewé, l'étape ultime sera probablement un jour d'intégrer des puces biométriques pour l'identification et le paiement sous la peau des gens. L'effet de mode aidant, beaucoup le font déjà spontanément. Pour les autres, comme dit Attali, cela pourrait être volontaire... ou non. Le puçage humain à grande échelle n'est visiblement plus de la science fiction. La bible l'évoque d'ailleurs en ces termes: 

"elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front,

et que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom.

C'est ici la sagesse. Que celui qui a de l'intelligence calcule le nombre de la bête. Car c'est un nombre d'homme, et son nombre est six cent soixante-six."


Source: BBC

http://fawkes-news.blogspot.fr/2015/01/des-societes-suedoises-implantent-des.html

Voir les commentaires

Le média mainstream l'Express crée sa propre base de données des "sites d'infaux" pour lutter contre les théories du complot

Publié le par 2012

Le site L'Express, dont le directeur de la rédaction Christophe Barbier voudrait que la France régule Internet...comme le font les chinois et pour qui la liberté d'expression est un concept à géométrie variable (y compris sur son site) a cru bon de rappeler aux français qu'il ne faut pas trop s'éloigner des médias de masse. 

Pour se faire, le site n'a pas lésiner sur les moyens. Après avoir mandaté un journaliste spécialement pour tenter de trouver la faille des médias alternatifs, le site inaugure aujourd'hui ni plus ni moins qu'une base de donnée afin de signaler au public les "sites d'infaux" ou sont référencés pèle-mêle blogs et médias alternatifs et site parodiques. 

Eh oui, pour l'Express tout ce qui ne sort pas d'un média de masse et qui dénonce des complots est forcément un site de fausses informations. Cette base de donnée évolutive est censée "référencer au mieux les sites qui ont le plus de portée en France" et l'Express va jusqu'à inviter les internautes à la délation pour la bonne cause. Ce média qui aura délesté les contribuables de plus de 6 millions d'euros de leurs impôts uniquement en 2013 n'a rien trouvé de mieux que d'utiliser ces subventions d'Etat pour ce genre d'article diffamatoire mettant au même rang un site parodique comme Le Gorafi et celui de Michel Colon (Investig'action). 

Ce média devrait s'intéresser davantage au vrai journalisme et non à recopier des dépêches AFP, à l'investigation et non à la propagande en tout genre, à réellement informer les gens et non à chercher à les détourner des avis divergents, ce serait infiniment plus constructif. Au contraire, l'Express se comporte comme un média aux abois dont la crédibilité déjà mise à mal et la fréquentation en baisse en ait rendu à des procédés de délation avilissants.

pour voir la liste des sites (base de donnée) c' par ici http://www.lexpress.fr/actualite/societe/conspirations-rumeurs-parodies-l-annuaire-des-sites-d-infaux_1646237.html

carte jeu illuminati nouvel ordre mondial 1995

http://fawkes-news.blogspot.fr/2015/01/lexpress-cree-sa-propre-base-de-donnees.html

 

Voir les commentaires

énorme surprise lors d'un événement d'Invocation d'ovnis,un incroyable ovni apparait en pleine journée en Californie 25/01/2015 (video)

Publié le par 2012

 
Date de l'observation: 25 Janvier, 2015
Lieu d'observation: Hollydale, Californie, USA

Voir les commentaires

Un incroyable ovni noir en forme de cheval apparait sur la webcam au meme moment que le debut de l'éruption du volcan Colima au Mexique et disparait ensuite (video)

Publié le par 2012

Date de l'observation: Janvier 2015
Lieu d'observation: Volcan Colima, au Mexique
 
Un OVNI qui ressemblait à un cheval volant a été repéré près de l’un des volcans les plus actifs du Mexique. Cet incroyable objet a été filmé pour le plus grand bonheur des ufologues du monde entier.
 
L’objet sombre semblait posséder deux jambes et était de couleur noire. Il se trouvait en vol stationnaire juste au-dessus du volcan de Colima, situé à environ à 300 miles à l’Ouest de Mexico. Le plus étrange c’est que cet OVNI est apparu au moment même où la montagne est entrée en éruption.
 
Filmé par une webcam placée non loin de là, l’énigmatique objet a totalement disparu quelques instants plus tard.
 
Le témoin Loyola Quintanilla Rosas, âgée de 24 ans, a déclaré :
 
« La première fois que je l'ai vu, j’ai immédiatement pensé qu'il ressemblait à un cheval. »
 
« Il ressemblait à un très grand corps et semblait être un animal. Il y avait une partie supérieure plutôt mince, un milieu bombé et, pour finir, deux appendices relativement fin. »
 
« Mais ses jambes ne bougeaient pas alors ce n’était clairement pas un ‘Pégase’ des temps modernes. »
 
« Et il est sûr que cet engin n’était pas un oiseau. »
 
Les chasseurs d'OVNI ont dit qu'ils pensaient que ce pourrait être un vaisseau extraterrestre et font référence à des observations précédentes qui ont également eu lieu lors des éruptions volcaniques au Mexique.
 
En 2012, un objet « en forme de cigare » avait été filmé en train de rentrer à l’intérieur du volcan Popocatepetl au Mexique par une équipe de télévision.
 
En novembre dernier, un « objet flou et blanc » avait été pris en photo alors qu’il volait autour de ce même volcan.
 
Eufrasio Gonzales Carrasco, ufologue amateur de 35 ans, explique :
 
« Il y a eu pas mal d’activité autour de ces volcans et cette dernière observation ne fait qu'ajouter au mystère. »
 
« Il doit y avoir quelque chose sur les volcans qui attire les extra-terrestres. Peut-être qu'ils prélèvent des échantillons de notre planète pour les ramener à la maison ».
 
Un porte-parole de la Protection civile du ministère de l'Intérieur du Mexique tente de fournir une explication :
 

« Il est très probable que c’était une sorte de drone. Nous sommes actuellement à sa recherche. »

http://www.dailymail.co.uk/news/article-2933060/Collecting-samples-home-planet-Dark-UFO-resembling-flying-horse-caught-film-hovering-erupting-Mexican-volcano.html

http://activite-paranormale.blogspot.fr/2015/01/un-ovni-en-forme-de-cheval-filme-pres.html

Voir les commentaires

Lyon: Un homme en garde à vue après la publication d'un tweet faisant l'apologie de la Shoah

Publié le par 2012

L'affiche a été mise en ligne mardi sur le compte twitter de l'organisation étudiante d'extrême droite le Gud Lyon. L'auteur de ce tweet haineux «faisant l'apologie de la Shoah et de crimes contre l'humanité», selon la préfecture du Rhône, a été interpellé et placé en garde à vue ce jeudi à Lyon, sur instruction du ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve. «A ma demande, le préfet de la région Rhône-Alpes, préfet du Rhône, a saisi le procureur de la République de Lyon», indique le ministère ce jeudi soir, dans un communiqué transmis par la préfecture du Rhône.

L'affiche en question montre une bouteille portant l'appellation «Shoasis ananas», qui n'est pas sans rappeler une chanson inventée par Dieudonné. On peut également lire «Arbeit macht frei » ou «Teneur garantie: six millions» sur le dessin tweeté avec comme commentaire: «Joyeux anniversaire Auschwitz ! 70 ans de business, ça commence à faire!».

L'enquête de police se poursuit.

http://www.20minutes.fr/societe/1529063-20150129-lyon-homme-garde-vue-apres-publication-tweet-faisant-apologie-shoah

Voir les commentaires

Seattle : une policière hystérique envoie du gaz poivre au visage d'un manifestant parce qu'il marchait trop près de son unité lors du Martin Luther King Jr. Day (video)

Publié le par 2012

Un enseignant et militant poursuit la ville de Seattle après qu'un agent de police ait pulvérisé un irritant chimique directement dans son visage alors qu'il quittait un rassemblement pacifique lors du Martin Luther King Jr. Day.

http://fr.sott.net/article/24662-Seattle-une-policiere-hysterique-envoie-du-gaz-poivre-au-visage-d-un-manifestant-parce-qu-il-marchait-trop-pres-de-son-unite

Voir les commentaires

Nouvelle bavure policière aux Etats-Unis? une ado abattue par trois policiers dans un commissariat du Texas (video)

Publié le par 2012

Nouvelle bavure policière aux Etats-Unis? Kristiana Coignard, 17 ans, a été abattue dans un commissariat du Texas.

 
Elle n'a jamais essayé de faire du mal à quelqu'un d'autre qu'elle-même. Je pense que c'était un appel à l'aide. Ils auraient pu faire quelque chose ! Ce sont des adultes, quand même
La tante de la victime

C'est une nouvelle qui fait froid dans le dos. Pourtant, ce fait divers n'a pas encore fait couler beaucoup d'encre en Europe. Le 22 janvier, Kristiana Coignard (17 ans) a été tuée par trois policiers au commissariat de Longview (Texas). La reconstitution des faits a rapidement pu être effectuée grâce à la caméra de surveillance qui se trouvait dans la salle d'attente (le lieu du drame).

"J'ai une arme"
Que s'est-il passé pour que cette ado, en apparence tout ce qu'il y a plus normale, ait pu trouver la mort dans ce commissariat? On voit la jeune fille entrer dans la salle d'attente. Après quelques secondes de réflexion, elle décroche le téléphone présent sur le mur de la salle d'attente pour demander à parler à un inspecteur.

Après quelques minutes, Kristiana Coignard lève la main, sur laquelle elle aurait écrit: J'ai une arme. L'officier Glenn Derr se jette immédiatement sur l'ado, l'immobilisant au sol à plusieurs reprises. Menacé par la jeune fille à l'aide d'un couteau, le policier demande alors des renforts d'urgence.

Bipolarité
Arrivent alors deux policiers pour questionner Kristiana Coignard. Cette dernière devient visiblement hors de contrôle. Pour essayer de l'immobiliser, l'un des trois protagonistes sort un taser. Mais l'ado de 17 ans ne se laisse pas faire. Sans hésiter, les deux autres policiers dégaînent, et tirent trois balles pour l'un, deux balles pour l'autre sur la jeune fille. Quelques heures plus tard, elle décèdera à l'hôpital de Longview.

Selon les premiers éléments de l'enquête, Kristiana Coignard souffrait de troubles mentaux (bipolarité), surtout depuis la mort de sa mère lorsqu'elle avait 4 ans.

Le commissariat défend les policiers
"Mais elle n'ajamais essayé de faire du mal à quelqu'un d'autre qu'elle-même. Je pense que c'était un appel à l'aide. Ils auraient pu faire quelque chose ! Ce sont des adultes, quand même", a précisé la tante de Kristiana Coignard dans une interview au magazine
Think Progress.

Le commissariat de Longview a tenu à défendre ses officiers en invoquant "qu'ils n'avaient pas le temps d'utiliser d'autres moyens."

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/2200621/2015/01/30/Des-images-effrayantes-d-une-ado-abattue-par-trois-policiers.dhtml

Voir les commentaires

Pays-bas:L'intrus armé du JT prétend avoir agi seul et il s'intéressait beaucoup aux théories du complot concernant les Francs-maçons et un 'nouvel ordre mondial'"

Publié le par 2012

 

Le jeune homme qui a fait irruption jeudi soir, avec une arme factice, dans les studios de la télévision publique néerlandaise (NOS) pour exiger de passer à l'antenne du journal de 20h a avoué vendredi avoir agi "seul" et non au nom d'une organisation terroriste, a annoncé la police.

 

Jeudi soir, le jeune homme de 19 ans avait soutenu dans une lettre de menace avoir agi au nom d'un "collectif de hackers". Il avait aussi affirmé que 98 hackers le soutenant étaient prêts à mener une cyber-attaque et que huit charges explosives radioactives avaient été placées aux Pays-Bas.

Action solitaire
"Il a déclaré avoir agi seul et non au nom d'une organisation, et donc a fortiori pas au nom d'une organisation terroriste", a déclaré la police dans un communiqué. "Il a aussi dit qu'il n'y avait pas de cyber-attaque prévue et qu'aucun explosif n'avait été placé", a ajouté la même source.

Détention
Le jeune homme, qui doit répondre d'enlèvement, menaces et détention illégale d'armes, a comparu vendredi devant un juge qui a prolongé de 14 jours sa détention préventive, a rapporté l'agence de presse ANP.

"Incident grave"
Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte a évoqué vendredi lors d'une conférence de presse "un incident grave". "Cela montre à nouveau que nous devons être et rester alertes et attentifs".

Rappel
Habillé d'un costume noir, d'une chemise blanche et d'une cravate sombre, portant des lunettes, le jeune homme était muni de ce qui ressemblait à un pistolet équipé d'un silencieux, selon des images diffusées par la NOS. Il a d'abord menacé un garde de la sécurité et demandé à être emmené sur le plateau du journal de 20H00, affirmant avoir des révélations "d'importance mondiale" à faire.

Prise d'otage
Il a finalement été conduit sur un autre plateau, où la scène a été enregistrée, tandis que le bâtiment était évacué. Le jeune homme a brièvement pris en otage un employé de la NOS, invisible à l'écran dans la vidéo, avec lequel il s'est entretenu durant quelques minutes. La police a ensuite lancé l'assaut, et l'homme s'est alors très calmement rendu. Les locaux de la télévision publique sont situés à Hilversum, au sud-est d'Amsterdam.

"Intelligent et agréable" 
L'un des camarades de classe du jeune homme de 19 ans à l'université technique de Delft le décrit comme "intelligent, agréable et un peu solitaire, mais certainement pas fou", selon le quotidien Algemeen Dagblad. Il était apparemment normal, mais avec une imagination très riche, et vivait "souvent dans son monde", a raconté à la NOS un autre de ses camarades. "Ces dernières années, il s'intéressait beaucoup aux théories du complot concernant les Francs-maçons et un 'nouvel ordre mondial'", selon la NOS.

"Peu d'amis"
 Le quotidien populaire De Telegraaf le décrit lui aussi comme un solitaire qui avait "peu d'amis" et était intéressé par les théories du complot. Certains des étudiants interrogés par le Algemeen Dagblad, cependant, estiment que le jeune homme, identifié comme Tarik Z., pourrait avoir simplement voulu par ce coup d'éclat se faire remarquer pour se faire admettre dans une "fraternité" étudiante, dont les nouveaux membres sont cooptés par les anciens, mais personne n'a pu obtenir confirmation de cette hypothèse.

                                         

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/2200598/2015/01/30/L-intrus-arme-du-JT-pretend-avoir-agi-seul.dhtml

Voir les commentaires

une ville de Sibérie englacée par une puissante tempête (videos)

Publié le par 2012

En date du 24 janvier 2015.

Dadinka, Sibérie, Russie.

Insolite: La ville russe de Dadinka s’est retrouvée prisonnière des glaces après qu’une tempête ait balayé la région la semaine dernière. Certains habitants étaient toujours privés d’eau et d’électricité. Les médias sociaux ont vite été inondés de ces images invraisemblables.

D’après les médias locaux, des vents violents ont provoqué plus de 20 000 coupures d’eau et de courant le 14 janvier, forçant les autorités à déclarer l’état d’urgence dans la ville.

Ce week-end, les températures allaient descendre jusqu’à -40 °C. Les résidents se sont mis à publier les photos de leur ville englacée pour promouvoir le hashtag #Dudinka is freezing.

On peut voir des voitures encastrées dans plus d’un mètre de glace, apparemment causé par des bris de conduites d’eau en raison des froids extrêmes.

Dadinka est située dans le centre de la Sibérie. La moyenne ses températures en janvier est de -22,7 °C et un record de -56,7 °C y a déjà été enregistré.

http://www.meteomedia.com/nouvelles/articles/siberie-glace-ville/44193/?adbid=10152755189629608&adbpl=fb&adbpr=8157654607&cid=social_20150124_39351417

Voir les commentaires

La zone Caraïbe doit prendre au sérieux la menace d'un puissant tsunami

Publié le par 2012

Le séisme de magnitude 4.3 enregistré au large des côtes d'Antigua le 11 mai dernier est "un avertissement que les Caraïbes devraient se préparer à un tremblement de terre beaucoup plus grave à venir», a expliqué un expert de premier plan, le sismologue Joan Latchman de l'Unité de recherche sismique à Trinidad et Tobago, selon un document de Strategie Internationale de l'ONU pour la réduction des désatres.

Il a fait savoir que «les îles des Caraïbes se trouvent dans une zone d'activité sismique relativement élevée et peuvent être frappées par un tremblement de terre de 8,0 à n’importe quel moment de la durée.

Le mois dernier, les habitants de la caraïbes ont été encouragés par la Commission océanique intergouvernementale (COI) de l’UNESCO, à prendre très au sérieux la menace d’un tsunami dévastateur dans la région.

Wendy Watson-Wright, Sous-directeur général de la COI-UNESCO a également exhorté les 40 millions d’habitants de la Caraïbe et ses 22 millions de touristes annuels à prendre la menace d'un tsunami au sérieux car il s'agit d'e savoir«quand et non si" la région sera frappée par des vagues géantes provoquées par les tremblements de terre et l'activité volcanique.

Le système d’alerte rapide aux tsunamis dans les Caraïbes devrait être mis en place en 2014 et sera situé à Porto-Rico. Il devra améliorer la capacité de la région à évaluer les données et s'assurer que l'information soit donnée en temps opportun aux autorités de manière à ce qu’elles puissent en informer le public. Au moins 75 tsunamis ont été enregistrés dans les Caraïbes au cours des 500 dernières années, plus de 3.500 décès leur sont attribuées, selon la COI-UNESCO.

Il y a dans la région plusieurs segments de failles sous-marines et des caractéristiques qui pourraient être la source des tremblements de terre et des tsunamis. Le périmètre de la plaque des Caraïbes est bordé par pas moins de quatre grandes plaques tectoniques - Amérique du Nord, Amérique du Sud, Nazca et Cocos.

"Un tremblement de terre dans la partie nord de la Caraïbe pourrait générer des vagues atteignant jusqu'à 40 pieds (12,2 mètres) de haut et de menacer la vie de jusqu'à 35,5 millions de personnes vivant dans les zones côtières. Les petites vagues pourraient atteindre la Floride, le golfe du Mexique et dans une certaine mesure, le nord du New Jersey ", selon l'American Geophysical Union (AGU).

Les risques de tsunamis dans les Caraïbes orientales sont également en augmentation en raison des activités d’un volcan sous-marin Kick’ em Jenny au sud des Iles Grenadines qui évolue de manière progressive, selon le Caribbean Disaster Emergency Management Agency (CDEMA).

Dans une mise en garde, l’agence dit considérer que la probabilité que Kick’ em Jenny génère un tsunami significatif dans les 50 prochaines années peut être supérieure à 50%.

L'année dernière, à la fin du mois de mars, 32 pays ont participé au premier exercice d’alerte au tsunami en vue de tester le système que le COI est en train de mettre sur place pour renforcer les défenses régionales de lutte contre les catastrophes.

Le test - CARIBE WAVE 11/LANTEX - était basé sur un tremblement de terre fictif de magnitude 7,6 sur l'échelle de Richter et situé au large de la côte des îles Vierges américaines. Le secrétaire technique du Groupe inter-gouvernemental de coordination / Caraïbes systèmes d'alerte précoce (CARIBE-EWS), Bernardo Aliaga Rossel, a déclaré qu’un long chemin a déjà été parcouru en cinq ans.

"Il y a également un soutien politique pour le centre d'alerte précoce, en particulier à Porto Rico et aux îles Vierges américaines. Le président Barack Obama a fait savoir que la mise en place de ce système à Porto-Rico devrait contribuer à protéger les intérêts des Etats Unis dans les Caraïbes.

Le gouverneur de la Porto-Rico a également engagé 6 millions de dollars américains dans la mise en place du centre dans ce territoire des États-Unis. Les risques encourus par les territoires d'outre-mer des pays européens ont même incité les donateurs.

Les pays et territoires qui ont participé à la première pleine échelle exercice d'alerte aux tsunamis en Mars l'année dernière étaient les suivantes: Aruba, Antigua-et-Barbuda, Bahamas, Barbade, Belize, Brésil, Canada, Colombie, Costa Rica, Cuba, Dominique, République Dominicaine, France (Martinique, Guadeloupe, Saint-Martin, Guyane), Grenade, Guatemala, Guyana, Haïti, Honduras, Jamaïque, Mexique, Pays-Bas (Bonaire, Saba, Saint-Eustache, Curaçao et Saint-Martin), le Nicaragua, Panama, Pérou, Saint-Kitts-et Nevis, Sainte Lucie, Saint Vincent et les Grenadines, Suriname, Trinité-et-Tobago, Royaume-Uni (Anguilla, îles Vierges britanniques, Bermudes, îles Caïmans, Montserrat, Turks et Caicos), les Etats-Unis et le Venezuela.

Source : RTVC

http://www.catnat.net/gestion-des-risques/gestion-risques-monde/connaissances-des-risques/18871-la-zone-cara%C3%AFbe-doit-prendre-au-s%C3%A9rieux-la-menace-d-un-puissant-tsunami

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>