Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

symbole illuminati dans la serie the mentalist saison 2 (video)

Publié le par 2012

Voir les commentaires

Les actus Des volcans : Sinabung, Langila, Etna, Nishino-Shima du 28/11/2013

Publié le par 2012

La situation au Sinabung ne s'améliore pas, mais elle semble connaitre une phase de stabilité  aussi bien du côté de l'activité volcanique que des personnes évacuées. Le dernier recensement, terminé hier en fin d'après-midi par les autorités, indique que ce sont au total 16721 personnes qui ont été déplacées et sont actuellement réparties dans 30 sites.  L'évacuation semble donc menée à son terme et, jusqu'à ce que la situation évolue (en mieux ou en pire), ce chiffre ne devrait plus trop varier.
 
Côté volcan, l'activité ne semble pas vraiment s'apaiser. Elle alterne des phases d'abondant dégazage avec des phases d'émissions de cendres, plus ou moins abondantes. Il n'y a, pour le moment, pas eu d'autre explosion violente depuis la série qui a provoqué la mise en alerte maximale, dimanche dernier. Cependant, les images produites par la webcam aujourd'hui montre que ce sont, à priori depuis hier, deux évents distincts qui peuvent produire des cendres, au lieu d'un seul.
 
Activité éruptive du volcan Sinabung, 28 novembre 2013
Comparaison d'images pour mieux visualiser la présence du second évent et son panache. Images: VSI

Ce second évent érutpif a été photographié hier, pour la première fois à ma connaissance, par Endro Lewa.
 
L'activité du volcan Sinabung, 27 novembre 2013
Les deux évents actifs du Sinabung. Image:Endro Lewa.
 
Ce second évent était déjà présent depuis longtemps mais ne produisait jusqu'alors qu'un dégazage. Son évolution en "évent éruptif" témoigne des modifications que l'activité fait subir à la structure interne de l'édifice, en particulier sur la forme des conduits qui acheminent le magma, et qui subissent les immenses pression que créé le gaz en expansion.
 
Pour le moment, les niveaux d'alerte (volcanique et aviation) restent à leur maximum.
 

Langila, Papouasie Nouvelle-Guinée, 1330 m Depuis la fin octobre, plusieurs données satellites ont fait d'une activité volcanique sur le Langila, volcan situé à la pointe ouest de l'île Papoue de Nouvelle-Angleterre. Cependant il n'y avait pas encore eu, à ce jour, d'image montrant nettement ce qui s'y déroule. Jusqu'à ce que Robert Simmon (NASA) et Burgess Howell (program SERVIR) traitent une scène (image) du volcan prise le 16 novembre dernier par l'ISERV, qui exploite les images prise par une caméra embarquée sur l'ISS.

 
 
Activité éruptive du volcan Langila, 16 novembre 2013
Le panache de cendres du Langila, le 16 novembre 2013. Image : Burgess Howell et Robert Simmon
 
 
Etna, Italie, 3330 m

Le volcan reste calme mais il a manifesté, à deux reprises cette nuit, une faible activité sous la forme de lueurs incandescentes. Situées sur le NCSE (Nouveau Cône Sud-Est), mais à proximité du col qui le sépare de l'ancien Cône Sud-Est, elle n'ont pas été accompagnées de projections. Il faut noter que depuis le 25 novembre, le trémor a connu une faible, mais néanmoins présente, tendance à la hausse qui semble s'atténuer depuis ce matin. Il reste hasardeux d'en tirer une quelconque hypothèse sur ce que cela peu ou non augurer mais, on le sait, l'activité sur ce volcan peut se manifester de manière très rapide (j'espère juste qu'il ne se passera rien ce week-end!).
 
Activité du volcan Etna, 28 novembre 2013
Lueurs sur le NCSE. Image : Radiostudio7
MàJ 16h46: le post n'a pas eu le temps de refroidir que le trémor a commencé à grimper en flèche. Les émissions de cendres ont commencé sur le Nouveau Cône Sud-Est.

 
trémor du volcan Etna, 28 novembre 2013
Evolution du trémor en fin d'aprèsd-midi. Image : INGV
 
Activité éruptive du volcan Etna, 28 novembre 2013
Les premières émissions de cendres, en fi n d'après-midi. Image : Etnatrekking
 
Nishino-Shima, Japon, 38 m
 
Il est difficile d'avoir des informations avec une fréquence assez élevée pour vraiment savoir ce qu'il se passe sur le Niijima mais les images filmées le 24 novembre montrent que l'activité strombolienne a été accompagnée de la mise en place d'une coulée de lave sur le flanc sud-est de la nouvelle île. L'activité strombolienne, de son côté, reste assez intense et projette d'impressionnantes bombes. Les plus volumineuses continuent, un fois tombée dans l'eau, de dégazer et de vaporiser un peu de l'eau qui les entoure, créant d'importantes zones de bouillonnement, bien visibles en fin de vidéo (mon passage préféré se trouve entre les secondes 27 et 33). La présence de cette coulée, constitué de lave massive, va renforcer la résistance de l'île qui est en permanence attaquée par les vagues qui ont tendance à la détruire.
 
 

Le changement de dynamisme éruptif (le passage du "surtseyen" au "strombolien") qui a eu lieu entre les 22 et 23 novembre, a été "perçu" par le MODVOLC qui a repéré le 23 novembre une anomalie thermique sur l'île, lié à la présence de lave en surface. L'activité surtseyenne, du fait qu'une partie de l'énergie thermique apportée par la lave est utilisée pour transformer l'eau en vapeur, ne génère pas un rayonnement suffisamment important pour être capté depuis l'espace. La présence des ces signaux sur le MODVOLC confirme donc que le passage au dynamisme strombolien avait déjà eu lieu le 23 novembre.

 

Activité du volcan Nishino-Shima, 23 novembre 2013
Les signaux thermiques produits par l'activité strombolienne, le 23 novembre 2013. Image : MODVOLC


MàJ 29 novembre
 

Une vidéo mise en ligne sur Youtube le 27 novembre montre des images prises le jour même, ou peut-être la veille. L'activité sur l'île semble avoir fortement diminué sinon cessé. Aucune des images ne montre d'explosion strombolienne. La coulée a un peu progressé donnant à l'île une forme de croissant de lune. Ses dimensions atteignent 200 m (Nord-Sud) par 170 m (est-ouest), pour 50 m de haut environ.
 

Sources : MODVOLC, Radiostudio7;  NASA Earth Observatory, Asahicom, VSI;

http://laculturevolcan.blogspot.fr/2013/11/les-actus-du-jour-sinabung-langila-etna.html

Voir les commentaires

USA:Alors qu'il jouait dehors, un enfant est touché par une météorite en plein tête en floride (video medias)

Publié le par 2012

En Floride, un jeune garçon de 7 ans a été atteint en plein visage par une pierre alors qu'il jouait dans son jardin. Convaincu qu'il s'agit d'une météorite, son père a apporté la roche dans un laboratoire d'analyse afin de prouver que son fils a bien reçu un morceau d'astéroïde. Wayne Lippard en est convaincu, son fils Steven a reçu une météorite sur le crâne. Il y a quelques jours, le petit garçon de 7 ans jouait dans l'allée qui borde sa maison à Loxahatchee, en Floride, lorsqu'il a reçu une pierre venant de nulle part en plein visage. « Je suis rentré à l'intérieur et 5 minutes plus tard, il courait vers la fenêtre en pleurant » raconte le père de Steven. « L'entaille n'était pas très belle mais ça ne saignait pas beaucoup alors nous n'avons pas paniqué ».

 

Curieux de savoir ce qui avait bien pu provoquer un tel accident, Wayne Lippard est alors sorti pour chercher l'objet du délit. C'est là qu'il a trouvé 5 petites pierres pas plus grosses que des petits pois. Voyant qu'elles ne correspondaient à aucune autre pierre aux alentours, l'idée a germé dans son esprit. Et s'il s'agissait de météorites ? Des pierres magnétiques Afin d'en avoir le cœur net, il s'est décidé à les apporter à la Florida Atlantic University pour qu'elles y soient analysées. Il s'est alors avéré que les pierres étaient magnétiques, renforçant ainsi la thèse avancée par Wayne Lippard. Approchés par Fox News, les chercheurs ont cependant déclaré qu'en raison du manque d'équipements nécessaires, ils n'était « pas encore capables de déterminer si oui ou non la roche apportée par M. Lippard était bien une météorite » . Mais ce père de famille ne les lâchera pas, car il est sûr de lui et veut en avoir la confirmation officielle. « C'est une météorite, je le sais. Je veux être sûr qu'ils l'examinent correctement ». Le garçon n'a en tout cas pas été traumatisé, bien qu'il sait que cela aurait pu être plus grave. « Il en parle tout le temps, il trouve ça cool », raconte son père, qui s'estime tout de même chanceux d'avoir évité le pire. Pourtant, les probabilités d'être touché par une météorite sont extrêmement faibles selon les scientifiques. Pour l'astronome Phil Plait, les chances sont mêmes tellement minces qu'elles sont impossibles à calculer.

http://www.wtsp.com/news/watercooler/article/346527/58/Did-Florida-boy-get-hit-by-meteorite-fragments

http://leschroniquesderorschach.blogspot.fr/2013/11/en-floride-un-enfant-se-fait-toucher.html

Voir les commentaires

Canal+ attaque longuement à l’antenne l’humoriste Dieudonné (vidéo)

Publié le par 2012

yupyop

Tu es un vieux barbu… qui fait des prouts avec sa bouche pour faire marrer ses copains conspirationnistes.

 

http://www.nouvelordremondial.cc/2013/11/30/canal-attaque-longuement-a-lantenne-lhumoriste-dieudonne-video/

Voir les commentaires

La Chine lancera lundi à 01H30 son véhicule d'exploration de la Lune

Publié le par 2012

La Chine lancera lundi à 01H30 son véhicule d'exploration de la Lune

La Chine lancera lundi à 01H30 (dimanche 17H30 GMT) sa première sonde spatiale destinée à se poser sur la Lune, où elle y débarquera un véhicule d'exploration téléguidé baptisé « Lapin de jade », ont annoncé samedi les médias d'Etat.

« La mission Chang'e-3 sera lancée le 2 décembre à 01H30 depuis la base de lancement des satellites de Xichang », dans la province du Sichuan (sud-ouest), a précisé dans un microblog la télévision publique CCTV.

L'agence de presse Chine nouvelle a confirmé plus tard ces date et heure, en citant les autorités à Xichang.

Ce lancement marquera une étape importante dans la conquête spatiale chinoise, que Pékin réalise avec un gros retard sur les Etats-Unis ou la Russie, mais en mettant les bouchées doubles, rapporle l'AFP.

Le « Lapin de jade » est un « rover » lunaire à six roues dont le nom fait référence à la mythologie chinoise.

http://french.ruvr.ru/news/2013_11_30/La-Chine-lancera-lundi-a-01H30-son-vehicule-dexploration-de-la-Lune-2335/

Voir les commentaires

Les militants ukrainiens se sont barricadés sur le territoire de la cathédrale

Publié le par 2012

Les militants ukrainiens se sont barricadés sur le territoire de la cathédrale

Environ 300 manifestants de l’action pro-européenne sur Maidan se réfugient des soldats du détachement spécial dans la cour de la cathédrale de Michael à Kiev. Selon les médias, les véhicules des unités spéciales de la police ukrainienne Berkout attendent les militants près des portes de la cathédrale.

http://french.ruvr.ru/2013_11_30/253932306/

Voir les commentaires

Un OVNI aperçu près de Thetford Mines au québec 28/11/2013

Publié le par 2012

Signalement du 28 novembre 2013.

Après toutes les étrangetés aperçues mardi, dont une explosion mystérieuse et des « lumières » bleutées. C’est maintenant une « grosse boule verte » qui aurait été aperçue hier soir (Jeudi, 28 Novembre 2013). En effet, un citoyen a communiqué avec le 911 pour rapporté cet « objet » qui tombait du ciel dans le secteur de Thetford Mines. Selon la porte-parole de la SQ Ann Mathieu, le service de police dit n’avoir rien constaté qui sort de l’ordinaire dans cette région et l’aéroport local n’a reçu aucun appel de détresse qui aurait pu provenir d’un aéronef en détresse. La porte-parole ajoute que le tout pourrait être un phénomène intersolaire. La comète ISON est tout de suite pointée du doigt mais elle n’aurait pas pu être prise pour un objet qui tombe du ciel…

 

Pour lire l’article complet : http://www.info-ovni.com/2013/11/un-ovni-apercu-pres-de-thetford-mines

Voir les commentaires

Troisième petit rorqual retrouvé mort sur les côtes du Royaume-Uni en une semaine ,origine de la cause inconnue

Publié le par 2012


Whale experts are travelling to Norfolk to examine the minke whale that was found stranded at Sea Palling.

Cause of death unknown for all three whales found this week, the latest of which was found stranded at Sea Palling, Norfolk

Three minke whales have washed up dead on UK shores in just a week due to unknown causes, prompting scientists to carry out a postmortem investigation on the third body.

A small common female minke whale (Balaenoptera acutorostrata) was discovered at Sea Palling, Norfolk, on Monday morning, just four days after another larger, 7.6 metre-long female minke was found nearby on Cromer East beach. A 9 metre-long minke was also found dead on a County Londonderry beach last Friday, the third time in the past three months that a whale has become stranded on a beach in Northern Ireland.

Including these three, there have been 14 minkes reported as stranded in the UK this year, the Natural History Museum said.

The 5-6 metre-long whale was found by the coastguard on a relatively remote area of Sea Palling beach, and is thought to have been dead when it was washed up. North Norfolk council, which has organised the removal of the body, said the whale had a hole in its jaw and abrasions on its flipper and body. It is not uncommon for the species to be found and stranded in UK waters.

Carl Chapman, Norfolk's cetaceans recorder and regional co-ordinator of Sea Watch Foundation, described the whale as "well-fed and otherwise healthy", and believes it may have become trapped in shallow waters while feeding close to the coast and may have died two or three days ago.

 

The minke whale washed up on Cromer beach, Norfolk.
 

A Cetacean Strandings Investigation Programme (CSIP) team from the Zoological Society of London is en route to Norfolk to carry out a three-hour postmortem and collect samples to carry out other tests.

Project manager Rob Deaville said the CSIP had turned down a postmortem on the first whale at Cromer because it was too decomposed, but that they would look at the Sea Palling case to see if there was anything of interest.

"If these two whales had washed up months apart, then we wouldn't have gone to either, but we think it's of interest that two have washed up in such short succession."

Deaville said access to whales was crucial for a postmortem as the high levels of fat causes them to decompose quickly.

"We're not sure what condition the whale is in, it's been taken off beach which can cause damage to the animal and it wasn't in the best condition to begin with. If this has been traumatic cause of death, for example it's been hit by boat or caught in a fishing net, we'll be able to tell quite quickly. But if it's death due to disease that might be hidden initially."

CSIP has been funded since 1990 by the UK government to collate data and carry out postmortems on cetacean strandings. Each year an average of 400-800 whales, basking sharks, seals, turtles, dolphins and porpoises are stranded along the UK's coastline - last year there were 600.

Whales may become stranded because they are sick or dying, which may disorient the animal and turn them inland, or because the fish they eat swim closer to the shore at certain times of the year and the whales get trapped in shallower waters.

Minke whales are found in the Atlantic, Pacific, Indian and Arctic Oceans, and in the UK commonly found in the mid- and northern North Sea. They are classified as low risk by the IUCN red list of endangered species, but threatened by human disturbance, habitat loss, prey depletion, pollution and entanglement in nets.

Minke whales were the only whales to still be commercially hunted until Iceland announced earlier this year that it had set a hunt quota for fin whales.

http://www.sott.net/article/269333-Third-minke-whale-found-dead-on-UK-shores

http://www.theguardian.com/environment/2013/nov/26/minke-whale-found-dead-uk-sea-palling-norfolk

Voir les commentaires

Des manifestants entrent de force au siège de l'armée thaïlandaise

Publié le par 2012

Les protestataires réclament depuis près d'un mois la chute du gouvernement de Yingluck Shinawatra et son frère Thaksin.

Des manifestants réclamant la chute du gouvernement thaïlandais sont entrés de force vendredi au siège de l'armée de terre, demandant aux militaires de les rejoindre. «Les manifestants ont forcé le portail à 12h10, heure locale (6h10, heure française) et sont maintenant dans le quartier général de l'armée de terre» dans le centre historique de Bangkok, a indiqué une porte-parole de l'armée à l'AFP, précisant que le chef de l'armée de terre n'était pas présent à ce moment.

Selon une journaliste de l'AFP, des milliers de personnes sont entrées dans le complexe - mais pas dans les bâtiments. «Nous voulons montrer à l'armée que le peuple est fort et courageux (...). Nous voulons savoir si l'armée se mettra du côté du peuple», a déclaré l'un des meneurs des manifestants, Amorn Amornrattananont. «Nous ne voulons pas d'un coup d'Etat militaire», a-t-il ajouté.

La mobilisation dure depuis un mois contre la chef du gouvernement Yingluck Shinawatra et son frère Thaksin, ancien Premier ministre renversé par un coup d'Etat en 2006, qui reste au coeur de la politique du royaume malgré son exil.

Les manifestations ont pris de l'ampleur cette semaine. Et les manifestants, qui ont rejeté l'offre de discussion de Yingluck, occupaient vendredi plusieurs bâtiments officiels, dont le ministère des Finances. Ils en ont assiégé plusieurs autres ces derniers jours, dont le siège de la police nationale, où ils avaient coupé l'électricité jeudi.

Des milliers d'autres manifestants, accompagnés du bruit assourdissant de sifflets qui sont devenus leur signe distinctif, ont marché vers le siège du parti Puea Thai au pouvoir, qui avait largement remporté les dernières élections de 2011, comme tous les autres partis pro-Thaksin avant lui depuis plus de dix ans. La situation en début d'après-midi était très tendue devant le bâtiment protégé par des dizaines de policiers anti-émeutes.

«Système Thaksin»

La colère des manifestants a été provoquée par un projet de loi d'amnistie, selon eux, taillé sur mesure pour permettre le retour de Thaksin, en exil pour échapper à une condamnation à deux ans de prison pour malversations financières.

Malgré le rejet du texte par le Sénat, les manifestants, groupes hétéroclites rassemblés par leur haine du milliardaire, n'ont pas désarmé et exigent désormais la tête de Yingluck, qu'ils considèrent comme une marionnette de son frère, et la fin du «système Thaksin», qu'ils associent à une corruption généralisée. Des accusations reprises par le Parti démocrate, principal parti d'opposition qui n'a pas gagné d'élections en près de 20 ans, dans une motion de censure contre Yingluck à laquelle la Première ministre a sans surprise échappé jeudi.

Dans une capitale habituée aux violences politiques, ce mouvement, le plus important depuis la crise de 2010 qui avait fait 90 morts, fait craindre des débordements, notamment à l'approche du week-end qui devrait voir une nouvelle augmentation du nombre de manifestants après un pic à quelque 150 000 dimanche dernier.

Si les rassemblements sont jusqu'ici restés largement pacifiques, des incidents ont eu lieu jeudi en dehors de Bangkok où les manifestants ont étendu leur action. Deux opposants au gouvernement ont notamment été légèrement blessés lors d'affrontements avec des «chemises rouges» fidèles à Thaksin dans la province de Patum Thani, au nord de Bangkok, selon la police.

Quelques milliers de «rouges» campent également dans un stade de la capitale depuis dimanche et ont appelé pour samedi à un grand rassemblement. Mais les divers mouvements pourraient faire au moins une pause à l'approche de l'anniversaire du roi Bhumibol, le 5 décembre, un évènement très important pour les Thaïlandais, qui se doit d'être célébré dans le calme et le respect.

Lors d'une adresse télévisée jeudi, Yingluck avait appelé les manifestants à rentrer chez eux, soulignant que le gouvernement ne voulait pas de confrontation mais des négociations. Mais le principal meneur du mouvement, l'ancien vice-Premier ministre Suthep Thaugsuban a rejeté toute idée de discussions jeudi soir.

«Yingluck dit que le gouvernement peut toujours gouverner, toujours travailler. Je veux lui dire qu'il ne pourra travailler encore que pour quelques jours, après nous ne le laisserons plus travailler», a-t-il déclaré devant des milliers de partisans.

http://fr.sott.net/article/18034-Des-manifestants-entrent-de-force-au-siege-de-l-armee-thailandaise

Voir les commentaires

De fortes chutes de neige ont frappé la Roumanie, la Serbie et la Bosnie au cours des deux derniers jours.

Publié le par 2012

Bucarest neige

 

De fortes chutes de neige ont frappé la Roumanie, la Serbie et la Bosnie au cours des deux derniers jours. 

En Roumanie, les fortes chutes de neige se sont principalement produites sur le Centre et l'Ouest du pays, accompagnées d'un fort blizzard soufflant entre 60 et 70 km/h.

De nombreux accidents de la circulation ont été rapportés, dont le plus important qui a eu lieu entre Prahova et Bucarest. Une voiture est entrée en collision avec un mini bus, faisant 8 blessés.

Dans la capitale Bucarest, le quotidien des habitants a été perturbé. De nombreux arbres sont tombés sous l'effet des rafales de vent et du poids de la neige.

http://fr.sott.net/article/18043-Fortes-chutes-de-neige-en-Roumanie

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 > >>