Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un chasseur condamné après avoir tiré sur un chien policier,L’animal se trouvait dans la forêt de Baincthun avec son maître, pour leur promenade quotidienne.

Publié le par 2012

À la fin du mois de septembre, un chasseur de 53 ans s’est présenté au tribunal correctionnel de Boulogne pour sévices graves ou acte de cruauté envers un animal domestique. Il était poursuivi pour des faits remontant au 27 novembre 2015. Ce jour-là, il a tiré sur un chien policier spécialisé dans la recherche de produits stupéfiants.

Le chien policier a été grièvement blessé au niveau de la patte arrière gauche. Il a dû être en partie amputé et subir la pose d’une orthèse. Il est désormais hors-service.

 

L’animal se trouvait dans la forêt de Baincthun avec son maître, pour leur promenade quotidienne.

Plus de permis et plus d’arme pendant cinq ans

Lors de l’audience, le chasseur a reconnu avoir tiré en direction du chien, mais pour stopper sa course alors qu’il poursuivait un lièvre. D’après le maître-chien, le coup de fusil a éclaté alors que le canidé revenait à ses pieds.

Au terme des débats, le parquet a estimé que l’acte volontaire de sévices graves n’était pas constitué et a requis une amende de 450 €.

Ce jeudi, le tribunal a rendu son jugement : le prévenu se voit retirer son permis de chasse pendant cinq ans, son fusil, placée sous scellés, est confisqué et il a l’interdiction de détenir une arme pendant cinq ans. Il doit verser 3 200 € au maître-chien, partie civile et 400 € à chacune des six associations de défense des animaux qui étaient parties civiles.

Les associations réclamaient au total 9 800 €.

http://www.lavoixdunord.fr/62314/article/2016-10-20/un-chasseur-suspendu-apres-avoir-tire-sur-un-chien-policier

Commenter cet article